Forum, Revue futuribles n° 346

Économie, emploi

Peut-on réformer l'économie française ?

Par

Faisant écho à un article de Charles du Granrut, " La croissance par décret ? ", publié dans ces colonnes en mai dernier, Émile Quinet revient sur la question de la réforme économique en France. Comme il le rappelle, tout le monde ou presque s'accorde aujourd'hui sur le diagnostic : la France est en panne et il est urgent d'engager d'importantes réformes, en particulier en matière économique. La plupart des experts (en général fort compétents) qui se sont penchés sur cette question convergent aussi sur l'ordonnance (assouplissement du marché du travail, réduction des déficits publics, meilleure efficacité du système d'éducation et de recherche...).
En revanche, c'est lorsqu'il s'agit d'administrer le traitement et donc de mettre en oeuvre les réformes que le bât blesse : soit rien n'est vraiment prévu, soit les recommandations sont très frustes, soit la mise en oeuvre tourne court en raison de blocages propres à la société française. Émile Quinet relève à cet égard trois obstacles majeurs : l'absence fréquente de plan de mise en oeuvre dans les projets de réforme, la mauvaise qualité de la communication entre experts et opinion, enfin la très médiocre culture économique des Français. Ce sont là, selon lui, les trois éléments majeurs à améliorer pour espérer aller au-delà des bonnes intentions en matière de réforme économique.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner