Tribune européenne, Revue futuribles n° 346

Le Caucase et l'Europe

Après plusieurs mois de vives tensions diplomatiques, la Russie et la Géorgie sont entrées en conflit armé ouvert début août 2008, se disputant le sort de l'Ossétie du Sud, région autonome de Géorgie dont Moscou a reconnu et soutient l'indépendance. L'Abkhazie, autre région autonome de Géorgie, lui a emboîté le pas, proclamant son indépendance et recueillant aussi l'appui de la Russie. Sous la pression de la communauté internationale, qui soutient la Géorgie et le maintien de son unité territoriale, les combats se sont calmés, mais le problème reste entier : Moscou cherche à convaincre d'autres pays de valider ces deux indépendances, et le conflit pourrait s'étendre à d'autres territoires ex-soviétiques. La guerre est-elle aux portes de l'Europe ?
Jean-François Drevet propose ici un bref état des lieux de la région du Caucase, qui n'est pas sans rappeler la poudrière balkanique. Il présente le jeu de la Russie dans cette région selon " des méthodes qui ont de fâcheux précédents " et donnent à penser que Moscou se laisserait bien tenter par une reconquête de son empire déchu. Dans ce contexte, la communauté internationale tente de calmer le jeu, tout comme l'Union européenne - désormais concernée au premier chef puisque seule la mer Noire la sépare de la zone de conflit -, mais vraisemblablement sans suffisamment de fermeté.