Revue futuribles n° 346

Entreprises, travail

General Motors : essor et déclin. La mort lente d'une Amérique triomphante

Par

En mai 2006, Michel Drancourt tirait la sonnette d'alarme, dans ces colonnes, quant à l'avenir très incertain du géant américain de l'automobile, General Motors. Il revient, ce mois-ci, sur l'état de cette entreprise : General Motors n'est pas mort, mais sa situation reste déplorable et cela marque un tournant dans l'histoire socio-économique contemporaine. En effet, nous dit-il, avec le déclin de ce leader emblématique de l'automobile, c'est l'American way of life et la société de consommation telle que les Occidentaux la conçoivent depuis plus d'un demi-siècle, qui voient leurs bases s'effriter.
Michel Drancourt rappelle ce qui a forgé le succès de cette entreprise vieille de près d'un siècle ; puis il montre combien le manque d'anticipation et un excès de confiance ont entamé ce succès, conduisant l'entreprise dans une spirale de revers. C'est, selon lui, le signe de la fin d'une époque : celle de l'Amérique triomphante, qui devra faire place aux économies émergentes et, surtout, intégrer le fait que l'ère de l'abondance facile prend fin, remplacée par celle de la rareté des ressources naturelles.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner