Forum, Revue futuribles n° 340

Société, modes de vie

La controverse foi / raison. Réflexions tirées du livre La Conférence de Ratisbonne. Enjeux et controverses

Par

Le 12 septembre 2006, dans un discours à l'université de Ratisbonne intitulé " Foi, raison et Université : souvenirs et réflexions ", le pape Benoît XVI déplore toute violence commise pour des desseins religieux. Son argument est le suivant : Dieu est le " verbe ", le logos, la raison primordiale ; or, la raison s'oppose à la violence et aux passions. Pour illustrer son propos, le pape reprend une citation du XIVe siècle relative à l'islam (de Manuel II Paléologue) : " Montre-moi ce que Mahomet a apporté de nouveau et tu ne trouveras que du mauvais et de l'inhumain comme ceci, qu'il a prescrit de répandre par l'épée la foi qu'il prêchait. "
Détachée de son contexte, cette phrase a entraîné une polémique très importante, de nombreux commentateurs y voyant une attaque en règle contre l'islam, réduit au fondamentalisme. S'en sont suivies des manifestations importantes, des agressions, etc., mais également une réponse du monde intellectuel musulman (rédigée par 38 oulémas et autres représentants de l'islam) très peu médiatisée.
Bruno Étienne, spécialiste de l'analyse comparée des religions et militant du dialogue interreligieux, revient sur cette controverse sous l'angle du débat foi / raison dans les religions monothéistes en Europe, s'appuyant notamment sur l'analyse qu'en ont fait Jean Bollack, Christian Jambet et Abdelwahab Meddeb dans un ouvrage paru en 2007 : La Conférence de Ratisbonne. Enjeux et controverses*.
BOLLACK Jean, JAMBET Christian, MEDDEB Abdelwahab. La Conférence de Ratisbonne. Enjeux et controverses. Paris : Bayard, 2007, 115 p.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner