Revue futuribles n° 334

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

L'économie du changement climatique. Le rapport Stern un an après

Par

Olivier Godard, spécialiste des questions environnementales, revient, dans cet article, sur le rapport Stern sur l'économie du changement climatique, publié à l'automne 2006 par le gouvernement britannique. Après avoir rappelé le contexte général dans lequel il a pris place, en matière de réchauffement, et la polémique qu'il a suscitée, O. Godard le remet en perspective.
L'auteur commence par présenter la méthodologie d'ensemble et les grandes lignes du rapport Stern : un message alarmiste (sans action forte et rapide pour faire face au problème, le développement de l'humanité engendrera des perturbations majeures et de grande ampleur dans ce siècle et le suivant) et un regard optimiste (ce n'est pas inéluctable dès lors qu'est entreprise une action forte, rapide et bien coordonnée à l'échelle internationale, pour un coût relativement modéré). Il expose l'évaluation chiffrée des dommages redoutés selon différents scénarios à l'horizon 2200, ainsi que les calculs montrant que la catastrophe climatique annoncée n'est pas une fatalité, et résume les recommandations politiques proposées par le rapport Stern, soulignant au passage que même des politiques fortes ne peuvent prémunir contre tout dommage.
Il développe ensuite le coeur de la controverse qui a sévi dans les cercles d'économistes : la détermination du taux d'actualisation de référence. Après avoir présenté le mode de calcul de ce taux, il montre combien les choix en la matière reflètent avant tout des arbitrages éthiques quant au traitement des générations futures et combien les hypothèses qui sous-tendent les évaluations économiques des impacts du changement climatique sont loin de l'objectivité scientifique à laquelle elles prétendent. Le rapport Stern, conclut O. Godard, aura au moins eu le mérite de rendre les choses plus transparentes à cet égard et, en dépit de certaines limites, il aura démontré l'urgence d'une action planétaire coordonnée pour enrayer le changement climatique.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner