Revue futuribles n° 329

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

L'ère de l'hyperchoix. À propos du livre de Chris Anderson, "The Long Tail"

Par

Les sociétés modernes sont-elles condamnées à la culture de masse, fondée sur les best-sellers et les succès à la Harry Potter ? Non, cette ère est désormais révolue, répond Chris Anderson dans son livre The Long Tail, dont Geoffrey Delcroix nous propose ici une analyse.
Les marchés de biens culturels fonctionneraient désormais grâce au principe de la " longue traîne " (long tail), selon lequel les quelques produits culturels qui se vendent le plus sont côtoyés par des " niches " de produits plus discrets mais qui trouvent aussi leur public.
Désormais, proposer un nombre incalculable de disques compacts, de livres, de films peut se révéler tout aussi intéressant pour les entreprises que de tenter à tout prix de se concentrer sur quelques produits phares.
Or, ce principe implique pour les entreprises de pouvoir stocker les biens qui, elles le savent, se vendront plus lentement. C'est pourquoi Internet facilite beaucoup le phénomène " longue traîne " : grâce au e-commerce, il devient possible de disposer d'une multitude d'articles sur Internet pour une durée indéfinie et des coûts minimaux. Un concept qui au final, il faut l'admettre, se révèle également favorable aux consommateurs et à la diversité culturelle.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner