Revue futuribles n° 324

Géopolitique

Un pionnier du complexe militaro-industriel. À propos de l'ouvrage de Daniel Charles, "Between Genius and Genocide", et de celui de David Vandermeulen, "L'Esprit du temps"

Par

Parmi les hommes qui ont marqué l'histoire, tous ne sont pas devenus des héros aux yeux de l'humanité. En témoigne le scientifique allemand Fritz Haber (1868-1934), qui semble incarner à lui seul la dualité du progrès scientifique, entre amélioration de la condition humaine et sa mise en danger.
Ce juif converti au protestantisme commence sa carrière scientifique en voulant préserver l'humanité d'une possible famine, et découvre le moyen de synthétiser l'ammoniac. Mais très rapidement, il se consacre à la mise au point de gaz et d'explosifs pour aider l'Allemagne en guerre. Poursuivi après la Première Guerre mondiale pour crime de guerre, il reçoit cependant le prix Nobel de chimie en 1919 et inventera ensuite le gaz Zyklon, utilisé plus tard par les nazis pour exterminer les juifs.
Deux ouvrages parus récemment tentent de présenter la personnalité de ce scientifique au travers de deux styles littéraires différents : la biographie pour Daniel Charles et la bande dessinée pour David Vandermeulen. Jean-Jacques Salomon présente et commente ici ces deux ouvrages, en rappelant les principaux événements qui ont marqué la vie de Fritz Haber et qui ont eu des répercussions sur l'humanité tout entière.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner