Revue futuribles n° 320

Recherche, sciences, techniques

La navette spatiale américaine. Autopsie d'une faute stratégique

Par

Dans le contexte de rivalité technologique Est-Ouest apparu pendant la guerre froide, les États-Unis ont lancé, au début des années 1970, un programme de construction de navette spatiale. Outre l'affirmation de la supériorité technologique américaine, la navette spatiale avait pour objectifs de mettre en orbite des satellites commerciaux et, à plus long terme, de construire et desservir une station spatiale orbitale (devenue au fil du temps internationale).
Dans le cadre de ce programme de navette spatiale (ici qualifiée de Navette par équivalence avec le nom utilisé aux États-Unis : Shuttle), plusieurs incidents et accidents se sont produits, dont deux de triste mémoire ont entraîné la mort de tout l'équipage embarqué : Challenger (en 1986) et Columbia (en 2003). André Lebeau propose ici une analyse rétrospective des différentes erreurs stratégiques, dans la conception de la Navette et dans ses lancements, ayant conduit à ces désastres et au fait qu'aujourd'hui, le programme est passablement embourbé.
Après un éclairage technique sur les origines de ces échecs, il montre le jeu pervers des contraintes de financement et d'exploitation qui ont engendré des choix dangereux (liés entre autres au développement d'une concurrence internationale solide). Il souligne enfin à quel point l'administration d'un tel programme est sujette à des inerties (techniques, économiques et politiques), qui rendent les changements d'orientation complexes et longs.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner