Revue futuribles n° 317

Géopolitique

Impasse politique en Tchétchénie

Par

La guerre dure en Tchétchénie depuis maintenant plus de 10 ans et donne le plus souvent lieu à des analyses simplificatrices. Le Kremlin a proclamé la fin de l'état de guerre et l'entrée dans une phase dite de " normalisation " ; les puissances occidentales se désintéressent d'un conflit qui les gêne d'autant plus que le pouvoir russe présente ses actions de maintien de l'ordre comme participant à la lutte contre le terrorisme. Sur le terrain, il n'existe plus de représentation démocratique des indépendantistes et les opposants les plus résolus se réclament de groupes islamistes. Les organisations non gouvernementales, de leur côté, dénoncent les manipulations électorales et les exactions russes, mais leurs discours sont étouffés en Russie par la propagande officielle et la force du sentiment nationaliste, et au niveau international, par le souci de ne pas s'aliéner le pouvoir russe. La majorité des acteurs est donc prête à croire au " retour à la normale " en Tchétchénie.
Laurent Vinatier analyse dans cet article les formes prises par cette " normalisation ", à la lumière notamment des dernières élections législatives de novembre 2005. La situation normalisée n'est que de façade, affirme-t-il, et " dissimule en fait un antagonisme violent entre deux pouvoirs concurrents reposant chacun sur une légitimité incontestable, mais en déclin ". La Tchétchénie se trouve aujourd'hui dans une impasse politique sur le terrain et les scénarios de résolution ou d'aggravation du conflit présentés par l'auteur sollicitent tous l'implication de forces extérieures.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner