Revue futuribles n° 311

Territoires, réseaux

Pour en finir avec les encombrements. Du nouveau dans le traitement de la congestion

Comme le dit le proverbe, le temps c'est de l'argent, perdre son temps coûte donc, à soi mais aussi à la collectivité dans le cas des encombrements routiers. Comment faire, donc, pour réduire les pertes de temps et les coûts induits par la congestion du trafic automobile ?
André de Palma, Serge Pahaut et Émile Quinet, tous trois spécialistes des questions de transport, présentent dans cet article les dernières analyses disponibles concernant le traitement de la congestion. Après avoir montré quels sont les coûts, pour la société, des encombrements, les auteurs rappellent les outils utilisés jusqu'ici et les actions très limitées entreprises pour influencer les comportements des automobilistes.
Ils soulignent ensuite le rôle majeur que pourraient jouer les nouvelles technologies de l'information et de la communication pour améliorer le trafic automobile. Présentant les premières applications de ces technologies au traitement de la congestion (télépéage, péage par zone, etc.), en France comme à l'étranger (Londres, Californie, par exemple), ils indiquent ainsi les possibilités nouvelles d'incitation des usagers à une organisation plus rationnelle de leurs déplacements.
Ils étudient également quelles pourraient être les voies les plus adaptées pour améliorer la situation dans la région Île-de-France (celle du péage urbain ayant leur préférence) et exposent les obstacles à la mise en oeuvre des différents modes de traitement de la congestion. Enfin, ils donnent quelques perspectives de ce que pourrait être ce traitement à l'avenir, grâce aux progrès existants ou attendus dans l'équipement technologique des véhicules.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner