Revue futuribles n° 309

Population - Recherche, sciences, techniques

Sur le déterminisme génétique. À propos de l'ouvrage "Cerveau, sexe et pouvoir"

Par

Julie Bouchard revient ici, au travers de l'analyse de l'ouvrage Cerveau, sexe et pouvoir, sur les dérives, récurrentes depuis le XIXe siècle, d'une certaine branche de la science pour qui les comportements humains résulteraient essentiellement de facteurs génétiques. Recensant la thèse des auteurs de l'ouvrage, elle montre ainsi qu'aucune loi universelle ne dicte la conduite des individus, ce pour une raison strictement scientifique : la plasticité du cerveau humain est telle et si variable qu'on ne peut établir de loi immuable. Bien plus que la nature humaine, c'est l'expérience, donc la culture, qui forge les différences de comportements, en particulier entre hommes et femmes.
Julie Bouchard, s'appuyant toujours sur cet ouvrage, alerte ensuite sur certaines dérives contemporaines, dans le champ de la neurobiologie en particulier, visant à améliorer la " race humaine " au moyen notamment d'avancées technologiques. Il faudra sans doute faire preuve d'une grande force de conviction, à l'image des auteurs de Cerveau, sexe et pouvoir, pour éviter que se diffuse ce genre d'idéologies.
VIDAL Catherine et BENOIT-BROWAEYS Dorothée. Cerveau, sexe et pouvoir. Paris : Belin (coll. Regards), 2005, 110 p.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner