Revue futuribles n° 298

Espérer en l'avenir. À propos de l'ouvrage de Jean-Claude Guillebaud, Le Goût de l'avenir

Par

Benjamin Delannoy analyse ici le dernier livre de l'essayiste Jean-Claude Guillebaud, Le Goût de l'avenir (Paris : Seuil, 2003). Comme dans ses précédents ouvrages, celui-ci creuse la question de l'avenir et de la capacité des hommes à y faire face, à le maîtriser voire à l'orienter.
Cette fois, Jean-Claude Guillebaud alerte le lecteur sur les nombreux changements à l'oeuvre dans nos sociétés modernes, qui sont en train de déposséder les individus des moyens d'action sur leur destin, en particulier parce que ceux-ci tendent à déserter l'histoire, à céder au fatalisme ambiant... Refusant un tel fatalisme et un tel abandon des clefs de l'avenir, l'auteur en appelle à retrouver " le goût de l'avenir ", à penser autrement les grandes contradictions contemporaines : transgression versus limite, lien versus autonomie, transparence versus intériorité, innocence versus culpabilité, corps versus esprit, ou encore croyance versus savoir. Benjamin Delannoy décrypte, dans cet article, les voies explorées par Jean-Claude Guillebaud, joignant sa voix à celle de l'auteur pour que nos sociétés modernes reprennent espoir en l'avenir.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner