Forum, Revue futuribles n° 288

Économie, emploi - Institutions

Réforme des retraites : le mythe du plein emploi

Par

Le projet de réforme des retraites élaboré par le gouvernement français - pour utile qu'il soit - repose fondamentalement sur l'hypothèse que la France retrouvera rapidement (d'ici 2010-2020) une situation de plein emploi, si d'aventure elle n'était pas même confrontée à une situation de pénurie générale de main-d'oeuvre. Ainsi table-t-elle d'une part sur un allongement de la durée d'activité professionnelle (et donc de cotisation) nécessaire pour acquérir une retraite à taux plein, d'autre part sur un fort déclin des dépenses liées au chômage, les ressources correspondantes pouvant ainsi être réaffectées au financement des retraites.
Tout cela repose sur un scénario résolument volontariste élaboré par le Conseil d'orientation des retraites établi en décembre 2001, à l'issue de trois années exceptionnelles de croissance économique et de création d'emplois.
Hélas, comme nous l'avions pronostiqué à Futuribles, la croissance économique a fait long feu, le chômage est reparti à la hausse et le sous-emploi endémique (mais non inéluctable) dont souffre la France rend éminemment problématique la mise en oeuvre d'une réforme qui risque, tout simplement, de se traduire par une diminution sensible du pouvoir d'achat des retraités et un creusement important des inégalités.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner