Revue futuribles n° 283

Institutions - Population

Le lobby gris aux États-Unis

Les États-Unis, comme tous les pays industrialisés, sont confrontés à un vieillissement démographique sensible, celui-ci se traduisant par un accroissement du nombre - et de la proportion dans la population totale - des personnes âgées.
Mais, à la différence des pays d'Europe continentale où l'État est supposé incarner le bien commun et où de facto l'État protecteur a été fortement développé, l'intérêt général aux États-Unis est supposé être trouvé au travers du libre jeu de groupes de pression dont les intérêts sont plus ou moins contradictoires, et les moyens plus ou moins puissants. Ainsi, la cause des retraités américains est-elle d'abord défendue par des lobbies et, en premier lieu, par la célèbre association des retraités américains, l'AARP.
L'article de Jean-Philippe Viriot Durandal, après avoir rappelé le rôle particulier que jouent ces lobbies dans le fonctionnement de la démocratie américaine, montre comment ceux-ci sont intervenus dans l'édification de la politique de la vieillesse aux États-Unis. Il décrit les principaux groupes de pression en présence et montre comment ils interviennent aussi bien au sein du Congrès qu'auprès de l'exécutif.
Mais point ne suffit aux lobbies de défendre telle ou telle cause. Et, toujours en s'appuyant sur l'exemple des groupes de pression des personnes âgées, l'auteur montre comment, en définitive, la politique américaine s'élabore autour de compromis et de majorités ponctuelles âprement négociés...

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner