Revue futuribles n° 280

Entreprises, travail

Le troisième aéroport parisien : démocratie ou démagogie ?

Par

La question de savoir s'il faut ou non construire un troisième aéroport en région parisienne est récurrente. Elle a donc donné lieu depuis 25 ans à de nombreuses études concluant, en substance, qu'il n'y avait pas lieu d'entreprendre un tel chantier immédiatement mais qu'il serait sage, dès à présent, de réserver un site pour ultérieurement pouvoir remplacer Orly.
La question fut donc posée de savoir quel site réserver, question qui fit l'objet d'un débat public dont Michel Godet rend compte ici, en soulignant tout à la fois l'utilité du débat public préalable à de telles décisions et ses effets pervers dès lors qu'il est mal instruit.
Ainsi montre-t-il que le " grand débat " lancé en 2001 avec la commission DUCSAI (Démarche utilité concertée pour un site aéroportuaire international) fut largement tronqué, y compris parce qu'il fut initié sans que ses protagonistes n'aient eu réellement connaissance des données du problème. Soulignant fort à propos combien il est important que les décisions publiques qui engagent l'avenir soient publiquement débattues, la participation des citoyens étant d'ailleurs une condition de leur adhésion au projet, l'auteur dénonce ici énergiquement le recours à des pseudo-débats démocratiques qu'il estime pire que tout.
Cet article est extrait d'un livre, 2006 et après... Le choc démographique, à paraître chez Odile Jacob en janvier 2003. Nous en avons également tiré le plaidoyer que Michel Godet présente pour la transformation du Commissariat général du Plan en Commissariat à la prospective, une heureuse suggestion au moment où " l'ardente obligation du Plan " devrait peut-être céder la place à l'ardente obligation de l'anticipation au service de l'État stratège.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner