Revue futuribles n° 275

Économie, emploi - Population

L'emploi des salariés âgés. Perspectives et comparaisons internationales

Par

Tous les pays européens se trouvent aujourd'hui confrontés au vieillissement de leur population, phénomène qui ira s'aggravant dans les années à venir en raison, notamment, du départ à la retraite des générations nombreuses nées lors du baby boom. La France ne fait pas exception et, à législation sociale inchangée, le déséquilibre croissant entre actifs et inactifs devrait y accentuer deux phénomènes latents : le problème du financement des retraites de ces baby boomers et les difficultés de recrutement, voire les risques de pénurie de main-d'oeuvre, résultant .
C'est à ce dernier aspect que s'intéresse François Michaux. Après avoir rappelé qu'une des premières mesures à prendre, pour éviter que le déséquilibre actifs/inactifs ne s'aggrave, consiste à retarder l'âge de départ à la retraite (aujourd'hui 60 ans, en France), il souligne combien il est important, dans le même temps, d'encourager l'emploi des salariés âgés. Ce d'autant plus, selon lui, que l'utilisation poussée des préretraites comme instrument d'ajustement des effectifs (par exemple en cas de plan social) a plutôt accoutumé les Français à la tendance inverse.
S'inspirant des pratiques à l'oeuvre dans différents pays confrontés à des problèmes similaires (Japon, États-Unis, Espagne, Finlande...), François Michaux présente une série de mesures susceptibles d'inciter au maintien en activité, voire au recrutement, des salariés âgés. Côté politiques publiques, c'est l'option anglo-saxonne qui lui semble devoir s'imposer à l'avenir, à savoir : mise en place d'incitations individuelles favorisant le cumul emploi-retraite et baisse du coût du travail pour l'emploi de salariés âgés. Côté entreprises, il insiste sur l'intérêt, économique mais aussi en termes d'image, de l'emploi de tels salariés : expérience de certaines catégories de personnel, économies dans les dépenses de formation, fiabilité et moindres exigences financières des salariés, engagement de moins long terme pour l'entreprise, etc.
Enfin, l'auteur souligne que la capacité d'une entreprise à employer des seniors pourrait bien, à l'avenir, constituer un véritable avantage concurrentiel, notamment dans un contexte d'expansion du marketing senior.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner