Revue futuribles n° 274

Population - Société, modes de vie

Sentiment d'injustice et délinquance

Par

Le sentiment (légitime ou non) d'injustice est-il un déterminant des comportements délinquants ?
Laurent Bègue observe que ce sentiment est souvent invoqué mais il montre aussitôt que la relation entre ces deux facteurs donne lieu à des interprétations différentes :
- selon une première école de pensée, le sentiment d'injustice ne serait qu'un mécanisme égocentrique permettant aux délinquants de se donner, a priori ou a posteriori, de bonnes raisons d'enfreindre la loi ;
- selon une autre, ce sentiment entraînerait une forme de rébellion plus ou moins raisonnée contre l'autorité et les institutions qui l'incarnent ;
- selon une troisième, ce sentiment (toujours assorti de la question : est-il légitime ou non ?) serait en effet à l'origine d'une palette de sentiments comme la colère, l'envie, la vengeance...
L'auteur expose et articule les thèses en présence, sans véritablement trancher. Il souligne, à cet égard, la nécessité de recherche complémentaire, tout en indiquant que toute démarche préventive à l'encontre de la délinquance devrait intégrer sans conteste ces différents éléments.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner