Futurs d'antan, Revue futuribles n° 272

Entreprises, travail - Géopolitique

Plaidoyer pour l'Europe politique

Par

Le texte que nous reproduisons ici est extrait d'une note rédigée par Louis Armand pour Jean-Jacques Servan-Schreiber et annexée à l'ouvrage Le Défi américain publié par ce dernier en 1967 (Paris : Denoël). Elle a, incidemment, été développée dans un livre qui mérite tout autant d'être relu : Le Pari européen, Réflexions de Louis Armand et Michel Drancourt (Paris : Fayard, 1968).
Ce texte est remarquable. Rédigé voici plus de 30 ans, il souligne combien, à l'aube d'un phénomène de " planétisation ", il est urgent de construire une Europe fédérale : non seulement une Europe technologique et économique, mais aussi une Europe sociale, une Europe ayant " une éthique, une philosophie, une pensée politique ".
Anticipant fort bien le phénomène dit aujourd'hui de mondialisation, Louis Armand souligne fort à propos quel pourrait être le rôle de l'Europe, combien, plutôt que de s'attarder à uniformiser ce qui fait la spécificité des nations, il est urgent que celles-ci " développent en commun ce qui est neuf ". Et, surtout, combien nous devons faire preuve d'inventivité en termes d'organisation.
" L'Europe, écrit Louis Armand, ne sait pas ce qu'elle veut ". Et tant qu'elle ne saura pas ce qu'elle veut, elle ne pourra pas " jouer un rôle directeur dans le monde ". Le risque, souligne-t-il encore, est que nous devenions " archaïque politiquement ". Pour l'éviter, il faut donner la primauté à la politique et construire une fédération.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner