Revue futuribles n° 272

Ressources naturelles, énergie, environnement

L'agriculture française : quatre scénarios à l'horizon 2015

Cet article sur l'agriculture française à l'horizon 2015 rend compte des travaux effectués par un groupe de prospective créé, sous la présidence de Philippe Lacombe, au sein de la Délégation française à l'aménagement du territoire et à l'action régionale (Datar), qui s'est réuni entre 1997 et l'année 2000 pour explorer les futurs possibles de l'agriculture à l'aide de la méthode des scénarios.
Si, expliquent les auteurs, la politique agricole (et les moyens mis en oeuvre par les principaux acteurs, y compris les agriculteurs et la puissance publique) avait, dans les années 1970, un objectif clair : assurer l'indépendance alimentaire de l'Europe, se posent depuis lors plusieurs questions, en raison notamment de l'importance des aides publiques qui lui sont attribuées, des distorsions de concurrence qu'elles entraînent, de la mondialisation des marchés, de la concentration des exploitations, du développement des industries agroalimentaires... Sans parler ici des craintes suscitées désormais par le progrès technique, du souci légitimement accordé à la protection de l'environnement et à sa dégradation, de l'avènement de nouveaux modes de vie se traduisant par une plus grande exigence vis-à-vis de la qualité des produits, ainsi que par l'essor des loisirs et le développement d'autres usages de l'espace rural.
Le temps était donc venu d'une réflexion portant sur l'avenir de l'agriculture, ses produits, ses marchés, ses process et la stratégie des acteurs, aussi bien les professions agricoles que la puissance publique et les industries agroalimentaires. Après avoir auditionné plus d'une centaine d'experts et organisé huit journées d'études thématiques, le groupe s'est donc résolument engagé dans une démarche prospective consistant, après avoir décomposé la problématique en cinq composantes principales (le contexte économique et social, les marchés et les politiques publiques, les techniques et les pratiques agricoles, les producteurs et les organisations professionnelles, le patrimoine et les territoires ruraux), à examiner comment pourraient évoluer les variables clefs, quels scénarios par sous-systèmes pourraient être élaborés et finalement quels pourraient être les futurs possibles de l'agriculture à l'horizon des 15 prochaines années.
Les auteurs présentent ici les quatre principaux scénarios retenus :
- un scénario tendanciel, celui de " l'adaptation de la politique agricole commune " ;
- un scénario de rupture radicale marqué par un désengagement de la puissance publique, l'agriculture se trouvant alors complètement soumise à la loi du marché ;
- un troisième scénario dit " la qualité d'origine " porté par une redistribution des aides publiques, au nom de la qualité alimentaire ;
- enfin, un scénario dit " l'agriculture de service " marqué par un effacement de la politique agricole au profit d'une politique plus axée sur le développement rural.
Pierre-Yves Guihéneuf et Philippe Lacombe montrent comment pourraient s'articuler ces différents scénarios au fil du temps, soulignent comment ils pourraient se concilier ou s'opposer, et quelles variantes pourraient être envisagées. Ils montrent surtout les conséquences de ces futurs possibles pour l'agriculture et les territoires, et mettent en évidence trois options possibles en matière d'action publique : celle d'une agriculture administrée, libéralisée ou territorialisée suivant le type de priorité que celle-ci pourrait s'assigner.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner