Revue futuribles n° 27

Éducation

Réflexions sur la fonction enseignante

Par

L'institution éducative française est une immense entreprise de production et de diffusion du savoir. Elle répartit sur tout le territoire ses centres de recherche, ses unités autonomes de création et ses centres de distribution. Elle manie les capitaux par milliards de francs et emploie près d'un million de salariés, fonctionnaires au statut particulier.

Aucun d'entre nous qui n'ait passé des années et des années de sa vie dans une salle de classe. Les enseignants eux-mêmes voient s'y dérouler toute leur existence, depuis l'entrée à la maternelle jusqu'à la sortie vers ce qu'on appelle la retraite.

Par son volume, par son omniprésence, par sa place dans l'espace et le temps, le système éducatif l'emporte sur toute autre organisation publique ou privée, civile, militaire ou religieuse. Malgré cette situation extraordinaire l'école semble à part dans la cité. Ceux qui la servent se disent en marge ou en exil. Mais à en croire certains, qui n'appartiennent pas à l'école, les enseignants ne seraient-ils pas eux-mêmes les artisans de cet exil ? On leur reproche fréquemment, dans la cité, de ne pas vouloir habiter le monde contemporain et de se réfugier dans le passé ou dans des univers imaginaires.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner