Revue futuribles n° 254

Économie, emploi - Entreprises, travail

Vers une pénurie de personnel qualifié ?

Par

L'arrivée, sur le marché du travail, des générations creuses du baby krach, au moment où les générations nombreuses du baby boom partiront à la retraite, risque de se traduire, en Europe, par une diminution de 30 millions d'actifs. Rien qu'en France, la population des 25-54 ans pourrait se réduire d'ici 2020 au rythme de 30 à 50 000 personnes par an.
Ainsi risquons-nous, particulièrement si la croissance économique se maintenait à un niveau élevé, de souffrir durablement de pénurie de main-d'oeuvre, notamment pour les emplois qualifiés, explique François Michaux, qui observe que, dans le secteur de la métallurgie, le phénomène est déjà très sensible, en France comme dans les autres pays industrialisés.
Il examine en conséquence quelles sont les mesures déjà adoptées et envisageables pour mobiliser le potentiel existant, " activer " les inactifs et prolonger l'activité professionnelle des salariés vieillissants, au prix, souligne-t-il cependant, d'un effort de formation important et avec un risque évident de dérapage des coûts.
Mais, aux yeux de l'auteur, il est douteux que ces mesures permettent de pallier les carences en main-d'oeuvre qu'il anticipe, et le recours à une politique d'immigration lui paraît, par conséquent, nécessaire en France, comme cela est déjà le cas aux États-Unis et dans plusieurs pays européens.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner