Revue futuribles n° 254

Population

Le salut par l'immigration ?

Par

Les uns, parce qu'ils s'inquiètent du risque de pénurie de main-d'oeuvre, les autres, parce qu'ils se préoccupent du vieillissement démographique et du déséquilibre tendanciel entre le nombre d'actifs et celui des retraités, envisagent le recours à l'immigration étrangère comme une solution palliative.
Justement, la division de la population des Nations unies vient d'effectuer différentes simulations destinées à nous renseigner sur le nombre d'immigrés qui seraient nécessaires à huit pays pour assurer à long terme (2050) ou le maintien de leurs effectifs actuels de population, ou celui de leur population active, ou, encore, pour stabiliser le rapport entre le nombre d'actifs et celui des personnes âgées (65 ans ou plus).
Alain Parant rend compte ici du résultat de ces projections, qui révèlent, par exemple, que la France aurait besoin, d'ici 2050, d'accueillir de 5,4 à 93,7 millions d'immigrés et la Corée du Sud de 6,4 millions à 5,1 milliards de personnes ! Ce faisant, il montre que la concurrence risque d'être forte pour attirer ces immigrés... Mais, surtout, que le recours à l'immigration - quelque souhaitable qu'il puisse être - ne saurait être la panacée : ni pour pallier un éventuel déficit de main-d'oeuvre ni, encore moins, pour endiguer le vieillissement démographique.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner