Revue futuribles n° 254

Recherche, sciences, techniques

Chantiers navals : le renouveau

L'extraordinaire renouveau des chantiers navals de Saint-Nazaire, qui traversaient voici quelques années une crise majeure entraînant des licenciements massifs, se traduit aujourd'hui par un besoin de main-d'oeuvre qu'il est difficile de satisfaire tout en contrôlant les coûts salariaux de sorte de ne point compromettre la compétitivité péniblement retrouvée.
Arnaud du Crest a bien voulu aller interviewer pour la revue Futuribles Claire Guihéneuf, responsable des observatoires à la Délégation au développement de la région nazairienne, et Catherine Guilbaudeau, directrice de l'Agence locale pour l'emploi, sur la politique suivie par les chantiers pour recruter eux-mêmes et s'appuyer sur un réseau de sous-traitants compétents.
Ici apparaît toute l'importance de l'entreprise et de son image, ainsi que sa capacité, avec l'aide de l'État et de la région, à engager un effort de formation important. Le succès toutefois a son revers : les sous-traitants ont plus de peine que la maison mère à attirer la main-d'oeuvre qualifiée, et ce nouveau pôle d'attraction éprouve des difficultés à trouver un logement adéquat pour les nouveaux venus que draine la région. Il faut donc construire mais le bâtiment a quelques difficultés à suivre (voir le témoignage de Gabriel David dans ce même numéro).

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner