Futurs d'antan, Revue futuribles n° 247

Entreprises, travail - Population

Contre le malthusianisme. À propos de "Des Français pour la France"

Par

La baisse de la fécondité constitue en France une tendance séculaire. Ce pays était, en 1900, déjà confronté à un processus de vieillissement démographique particulièrement important. La décennie trente est de surcroît marquée par un déclin encore plus net de cette fécondité qui amène, juste avant-guerre, les démographes de Princetown à pronostiquer un déclin absolu de la population française.
C'est dans ce contexte, à l'aube d'un baby-boom que personne n'anticipe, que deux célèbres personnalités de l'époque, le pédiatre Robert Debré et le démographe Alfred Sauvy lancent leur appel Des Français pour la France qui dénonce les effets pervers du non renouvellement des générations, facteur d'abord de vieillissement ensuite de déclin.
Nous sommes en 1946. Robert Debré et Alfred Sauvy militent alors ouvertement pour une politique de repeuplement reposant sur des mesures propres à relancer la fécondité et à permettre l'intégration de populations émigrées. Michel Louis Lévy relate ici leurs analyses et propositions.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner