Revue futuribles n° 244

Population

Les futurs de la mortalité

Par

Nous avons enregistré en France, au cours du demi-siècle passé, une progression considérable de l'espérance de vie à la naissance : celle des hommes s'est accrue de plus de onze ans pour se situer, en 1996, à 74,6 ans ; celle des femmes a progressé de plus de treize ans pour atteindre, en 1996, 82 ans. Mais, alors que ces progrès résultaient auparavant principalement de la baisse de la mortalité aux âges jeunes, ils proviennent essentiellement, depuis 1970, de la baisse de la mortalité au-delà de 60 ans. " Plus l'âge augmente, écrit Jean-Paul Sardon, plus les gains relatifs sont forts. " En d'autres termes, de plus en plus de personnes atteindront l'âge de 60 ans et elles vivront de plus en plus longtemps.
Cette fantastique progression est intervenue, certes à un rythme un peu différent, dans tous les pays d'Europe occidentale avec un écart important entre les sexes (et les catégories socio-professionnelles). Deux questions se posent donc logiquement : l'une relative à la qualité des années en plus (espérance de vie avec ou sans invalidité), l'autre relative à la poursuite de cette tendance ou à son inflexion.
Jean-Paul Sardon fait le point sur les controverses que suscitent ces questions. Il montre, en particulier, que sur l'avenir de la mortalité, s'opposent deux écoles : l'une selon laquelle l'espérance de vie plafonnerait vers 85 ans, l'autre qui estime qu'elle pourrait encore s'allonger considérablement, peut-être jusqu'à 120 ans, la différence tenant essentiellement aux conditions de vie humaine et, accessoirement, aux progrès de la médecine. À l'évidence, dans la seconde hypothèse, le vieillissement serait bien supérieur aux scénarios les plus sombres généralement envisagés, la proportion de personnes âgées dans la population totale passant grosso modo de 30 % à 70 % .

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner