Revue futuribles n° 206

Population - Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Résurgence de la violence en France

Par

Au cours des décennies passées assisté à un recul de la violence au sein de la société française a été noté. La brutalité des temps anciens était refoulée, canalisée, au profit d'une plus grande douceur, d'une société paisible, bourgeoise, au sein de laquelle primait l'aspiration au confort et à la sécurité. Même les bandits, d'une certaine manière, faisaient preuve de professionnalisme et d'un certain savoir-vivre.
Mais ce climat de non violence est depuis cinq ans remis en question par le développement de comportements juvéniles destructeurs, expression de mépris (crachats, incivilités...), de haine et d'humiliation débouchant sur l'explosion subite de violence à l'encontre des biens et des personnes incarnant l'ordre établi.
Cette remise en cause de l'ordre social, cette subite montée des tensions ont surpris cette société pacifique, policée, au sein de laquelle à l'autorité s'étaient substituées des relations de tolérance mutuelle, voire de solidarité. En contrepoint à la France du bon vivre apparaît un développement important de la violence urbaine, développement qui se traduit par l'extension géographique du phénomène (684 quartiers sensibles en 1994 contre 511 en 1993) et par l'escalade dans les degrés de gravité de cette violence qui est essentiellement le fait de jeunes dans des zones d'habitat concentré et à fort taux de chômage et d'exclusion.
Ce phénomène très sensible depuis quelques années n'est-il qu'un bref épisode lié à la crise de l'emploi et à la dislocation de la société française ? Les perspectives économiques et sociales sont suffisamment sombres pour que l'on en doute et que l'on s'inquiète d'un phénomène de plus en plus massif, potentiellement générateur d'explosions encore plus graves.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner