Revue futuribles n° 204

Géopolitique

La Chine en 1995 : mutations et crises. Une tentative d'analyse du risque politique

Par

La situation et les perspectives à moyen et à long terme de la Chine - dont la population représente presque un quart de la population mondiale - font l'objet d'analyses extraordinairement contrastées. Les uns, comme la Banque Mondiale, n'hésitent pas à affirmer, sur la base des performances économiques récentes du géant chinois, qu'il constituera la première puissance économique de la planète en 2020. Les autres mettent au contraire l'accent sur le caractère presque mythique de ce développement, au demeurant fort inégal entre les provinces du littoral et celles de l'intérieur, et soulignent à plaisir l'instabilité politique et sociale du régime chinois. De fait, constate Philippe Hayez, la Chine, d'une part, fascine par sa vitalité économique, sa stabilité sociale et son ouverture vers l'extérieur, d'autre part, elle inquiète par sa stagnation politique, sa crise de l'État et son délitement idéologique. Quels sont les arguments des uns et des autres ? Quel crédit peut-on leur accorder et finalement quelles sont les raisons d'espérer ou de craindre ? L'auteur s'attache à faire le point sur les différentes thèses, les tendances lourdes d'évolution de la Chine - tendances souvent ambivalentes - et les incertitudes majeures qui pèsent sur son avenir à moyen et à long terme.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner