Revue futuribles n° 201

Économie, emploi - Société, modes de vie

L'Europe sans emploi, l'Amérique sans le sou ?

Par

Paul Krugman part d'un constat bien connu. Les pays occidentaux n'ont cessé de s'enrichir et, cependant, souffrent d'une pauvreté croissante : aux États-Unis, en raison de la croissance du volume d'emplois rémunérés en deçà du seuil de pauvreté, en Europe en raison de l'augmentation du nombre de chômeurs. L'ajustement s'est opéré outre-Atlantique par les salaires et, de ce côté-ci de l'océan, par le chômage (et plus encore le sans-emploi).
Ce phénomène résulte de la dynamique différente des marchés de l'emploi et des processus de régulation économique et sociale américains et européens : là-bas la flexibilité s'étant traduite par un fort accroissement des inégalités de revenus : ici "L'État providence" ayant freiné cette évolution sans cependant parvenir - bien au contraire - à exercer le rôle contra-cyclique attendu.
D'où provient ce paradoxe qui, quel que soit le mode de régulation en vigueur, se traduit par le fait que des pays de plus en plus riches comportent de plus en plus de pauvres ? Contrairement à une idée très répandue, ceci ne résulte pas de la mondialisation de l'économie et de la concurrence des pays à bas salaires. Mais ceci est la conséquence principalement, selon P. Krugman, du progrès technique qui induit de fortes inégalités entre une élite de plus en plus riche et un sous-prolétariat de plus en plus pauvre. Et l'élévation du niveau d'éducation n'y remédiera pas car, du fait de l'effet superstar, dans toutes les professions, un petit nombre de gens gagnent de plus en plus alors qu'un grand nombre reçoit de moins en moins.
Seule une politique volontariste de réduction des inégalités pourrait infléchir cette tendance, une politique assurant à tous une protection sociale minimale leur évitant de sombrer dans la pauvreté, sans pour autant qu'elle joue, comme en Europe, un effet dissuasif vis-à-vis de l'emploi à l'égard de ses bénéficiaires et des employeurs. Un sujet assurément d'une grande actualité.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner