Revue futuribles n° 192

Économie, emploi

Le destin de la bulle financière

On parle fréquemment aujourd'hui de la déconnexion de la sphère financière de la sphère de l'économie réelle, de l'hypertrophie des marchés financiers (la fameuse "bulle financière") au regard de la valeur réelle de la production et des menaces résultant de leur fonctionnement erratique... Christian de Boissieu, reconnaissant lui-même cet écart, montre d'abord comment il peut être évalué à l'aide de différents indicateurs qui, malgré leurs imperfections, effectivement en révèlent l'existence.
Il nous explique ensuite quelles sont les raisons principales de ce phénomène : essor des technologies de la communication, nouveaux produits financiers, désintermédiation, déréglementation... qui ont engendré une mobilité internationale "presque parfaite" du capital, une globalisation financière. Ce phénomène est-il irréversible, se demande l'auteur, qui répond positivement au moins pour les cinq-dix prochaines années. Il explique à ce propos les raisons de cette excroissance de la bulle financière et les raisons que l'on a de craindre que ne se reproduisent des fluctuations fort importantes sur les marchés, sans que l'on soit du même coup capable de prévoir l'évolution à moyen et long terme des taux d'intérêt.
La bulle financière ne peut pas durer éternellement, nous dit C. de Boissieu, mais il est probable que nous irons de crise en crise (les krachs servant au fond de force de rappel, constituant un moyen de "reconnecter" la sphère financière à l'économie réelle) du fait de l'instabilité des marchés, induite par une concurrence exacerbée, et de la fragilité des institutions financières, notamment dans le cadre étroit de l'État nation. La globalisation financière, qui comporte de multiples avantages, nécessite - souligne-t-il - l'élaboration de nouveaux mécanismes de coordination internationale adaptés.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner