Revue futuribles n° 192

Économie, emploi

La stabilité des marchés de l'argent. Le rôle des banques centrales

Par

Les marchés des capitaux occupent une place essentielle dans le financement de l'économie mondiale, mais encore faut-il que l'allocation des ressources ne soit pas affectée par des perturbations graves dans la sphère financière qui compromettraient le bon fonctionnement de l'économie.
Tel est en substance le message de J.C. Trichet qui, d'abord, fait observer que, si les fluctuations de cours sont normales sur les marchés, elles ont pris ces dernières années une ampleur particulière et un caractère brutal en raison de la "volatilité des marchés" résultant notamment du développement de nouveaux instruments financiers, de la mobilité plus grande et plus rapide des capitaux, de la réactivité des intervenants, etc.
Pour éviter en conséquence que ces fluctuations deviennent excessivement perturbatrices, il faut, souligne le Gouverneur de la Banque de France, qu'elles s'inscrivent dans un contexte de référence clair et cohérent permettant aux politiques économiques et monétaires d'assurer le maintien des grands équilibres : la définition d'un cadre organisationnel et réglementaire propre à ordonner le comportement des intervenants est à cette fin indispensable.
Les banques centrales jouent à cet égard un rôle essentiel d'arbitrage et de supervision, mais, en raison même de la globalisation des marchés, la coopération internationale devient plus nécessaire pour assurer la stabilité des cours, au moins dans un premier temps au niveau régional.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner