Forum, Revue futuribles n° 191

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Multimédia : il faudra trente ans

Par

Ceux qui s'attendent à l'éclosion de marchés géants grâce au multimédia seront déçus car sa diffusion sera lente. Regardez, nous dit A. Le Diberder, le temps qu'il aura fallu pour " digérer " l'informatique, l'intégrer dans nos modes de pensée, nos comportements.
Il n'empêche que l'essor du multimédia va bouleverser bien des habitudes, à commencer par la répartition des rôles entre les professionnels de la télévision (producteurs, programmateurs), et les amateurs qui pourront à leur tour produire et programmer.
Mais ne confondons pas la consommation individuelle (par exemple de jeux vidéo) avec celle des grands programmes audiovisuels qui renvoit à une pratique collective marquée par de grandes inerties. L'attrait de la télévision ne faiblira pas, mais encore faudra-t-il que les programmes soient attrayants, qu'ils tiennent compte des valeurs universelles en même temps que des particularités culturelles.
Il est inutile en l'espèce de légiférer à l'encontre d'un phénomène de mondialisation culturelle inéluctable ; par contre, il faut tenir compte de la diversité des cultures, les téléspectateurs plus que tout autre y veilleront.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner