Forum, Revue futuribles n° 18

Économie, emploi

Évolution du patrimoine des ménages

Par

Les économistes, premiers spécialistes en sciences sociales à avoir étudié la valeur et la structure du patrimoine des particuliers, ont été conduits à définir la notion de patrimoine, afin de la saisir avec plus de précision. Ils ont retenu, le plus souvent, les actifs patrimoniaux réels ou financiers, c'est-àdire l'ensemble des biens et des créances détenu par les ménages: font ainsi partie du patrimoine les disponibilités monétaires (espèces, comptes-chèques), l'épargne liquide (les bons, les livrets, les comptes à terme), les valeurs mobilières, l'assurance-vie, les biens immobiliers et fonciers, l'or, les bijoux et objets précieux, etc. La prise en compte de ces différents éléments du patrimoine ne laisse pas, on s'en doute, d'être délicate, voire impossible: ainsi le cheptel, le matériel agricole et, de façon générale, les actifs des entreprises individuelles, les biens durables, l'or, les bijoux et ce qu'il est convenu d'appeler les « objets précieux », souvent difficiles à recenser de par leur nature (problème de l'évaluation) et de par leur fonction (problème de la dissimulation).

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner