Revue futuribles n° 171

Économie, emploi - Géopolitique

Vers un marché mondial du travail ? Résumé et commentaire de " Global Workforce 2000 ", article de W.B. Johnston

Le papier ci-dessous ne prétend pas rendre compte d'une analyse originale. Il se borne à résumer les perspectives d'emploi à l'horizon 2000 élaborées par William B. Johnston et publiées sous le titre " Global Workforce 2000 ; the New World Labour Market " dans la célèbre Harvard Business Review de mars-avril 1991.
W.B. Johnston y souligne en particulier que les pays en développement enregistreront une croissance rapide de la population active qualifiée et non qualifiée, résultant pour l'essentiel de leur rapide croissance démographique et du probable accroissement du taux d'activité féminin. que toutefois la situation économique comparée des pays industrialisés et de ceux du tiers-monde pourrait conduire à une augmentation des flux migratoires Nord-Sud d'autant plus importants que, si le Nord risque de souffrir de pénuries de main-d'oeuvre, le Sud au contraire ne pourra sans doute satisfaire toutes les demandes d'emploi.
Cette mondialisation du marché de la main-d'oeuvre, favorable selon W.B. Johnston à une utilisation optimale du capital humain, se traduira au demeurant par une uniformisation du marché mondial du travail.
Ces tendances sont brièvement commentées par Charles du Granrut qui souligne que les flux migratoires pourraient être plus limités que ne le pense William B. Johnston en raison de l'absence de réelles pénuries de main-d'oeuvre au Nord et, surtout, de la délocalisation plus probable vers le Sud des activités à forte intensité de main-d'oeuvre. En outre l'âpreté de la concurrence internationale, loin d'entraîner son uniformisation, tend plutôt à accroître le dualisme.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner