Forum, Revue futuribles n° 171

Institutions

La protection sociale en Europe : tendances et défis. Les systèmes de protection sociale à l'épreuve de la compétition économique mondiale

Par

Si l'avènement de l'économie planétaire doit se traduire par le fait que les entreprises européennes seront de plus en plus exposées à la concurrence d'autres entreprises n'ayant pas les mêmes us et coutumes, et ne subissant par les mêmes contraintes sociales et fiscales, on peut à juste titre s'inquiéter, ou de perdre la guerre économique, ou de devoir un peu sacrifier les prodigieux avantages sociaux que nous ont, jusqu'à présent, garantis les dispositifs publics de protection sociale infiniment plus développés en Europe que partout ailleurs.
Voilà sans doute une manière caricaturale de présenter le problème, mais il est hélas patent que la croissance économique ne génère plus systématiquement le plein emploi et que la compétitivité ne rime pas nécessairement avec le progrès social. Au contraire même, force est de s'interroger sur notre capacité à assurer la pérennité des systèmes publics de protection sociale dans une conjoncture marquée, d'une part par une augmentation tendancielle des dépenses sociale liées notamment au chômage, aux dépenses de santé et aux pensions de retraite, d'autre part par la nécessité d'assurer la compétitivité au plan mondial d'un appareil productif qui ne saurait en conséquence supporter le handicap résultant en prélèvements obligatoires augmentant excessivement.
Peut-on en conséquence freiner l'augmentation des prestations sociales, se demande A. Euzéby, ou augmenter les prélèvements obligatoires (cotisations sociales et impôts), voire modifier leur structure. Ni l'un ni l'autre, tend à dire l'auteur qui souligne la nécessité cependant de faire l'un et l'autre en suivant un certain nombre de pistes qu'il entend défricher.
Mais, non content de rendre compte des évolutions en la matière observées et prévisibles, l'auteur entend aussi souligner que les coûts de nos systèmes de protection s'accompagnent aussi de bénéfices directs et indirects et que finalement, loin de s'opposer à la compétitivité du système productif, l'efficacité des systèmes de protection sociale peut, avec elle, former un " cercle vertueux ".
Reste à savoir quelle équation subtile nous saurons trouver, d'abord au sein d'un espace européen dans lequel les systèmes publics de protection sont particulièrement mais inégalement développés et sensiblement différents en structure en efficacité. D'où les risques incontestables d'un dumping social qui ne ferait que préfigurer ce qui ensuite pourrait, en l'absence d'un minimum de règles communes, s'étendre au monde entier.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner