Revue futuribles n° 167

Entreprises, travail

L'emploi tertiaire aux États-Unis. La fin de l'âge d'or ?

Malgré un taux de croissance économique comparable au cours des vingt dernières années, la dynamique de création d'emploi aux Etats-Unis fut assurément bien différente qu'en France. Cela est dû, d'une part, au maintien de l'emploi industriel, d'autre part et surtout à la création de très nombreux emplois dans le secteur des services (+ 30 millions d'emploi entre 1970 et 1989 !).
Charles de Granrut analyse ici quels ont été les ressorts de cette croissance des emplois de services montrant au passage combien le tertiaire regroupe des activités distinctes et combien son développement est lié, d'une part à l'industrie, d'autre part à la consommation des ménages.
La typologie qu'il est ainsi amené à établir le conduit à explorer, suivant le type de service concerné, quelles sont désormais les perspectives et si les tendances ont quelques chances de se poursuivre à l'avenir.
Il conclut que la dynamique de création d'emplois tertiaires pourrait s'essouffler d'abord du fait de la déréglementation et de l'émergence d'une concurrence plus vive dans des secteurs jusqu'à présent relativement abrités ; ensuite en raison de la restructuration, sinon du déclin industriel, enfin, du fait des perspectives concernant le demande des ménages.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner