Revue futuribles n° 167

Géopolitique - Territoires, réseaux

Dérégulation aérienne : la sûreté oubliée ?

Par

Le Général Vallat souligne ici un problème stratégique essentiel en montrant que la déréglementation du transport aérien, introduite pour des raisons principalement économiques, nous expose au risque de voir le territoire français traversé par des aéronefs échappant à tout contrôle. En bref - en caricaturant à peine le propos - que l'indispensable dispositif de défense aérienne risque d'être fragilisé par une libéralisation dictée essentiellement par des motifs commerciaux.
Après avoir rappelé les missions imparties à la Défense aérienne et les modalités de coopération en vigueur entre les instances responsables du contrôle du trafic aérien civil et militaire, il montre d'abord comment les services civils, pour des strictes contraintes de rentabilité vont abandonner certaines capacités de détection et de contrôle qu'ils exerçaient auparavant.
Il souligne ensuite combien le dispositif de gestion et de contrôle devant désormais être établi au plan européen (le CMFU) décrit par A. Gras et M. Maignan risque en définitive de priver l'État français de certains moyens nécessaires à la maîtrise de son espace aérien.
Pour le Général Vallat, la Défense aérienne est doublement concernée, d'abord en raison du risque de voir le territoire français impunément survolé par des aéronefs menaçant sa sécurité, ensuite en raison de la difficile répartition des espaces aériens entre civils et militaires.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner