Forum, Revue futuribles n° 159

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

Paix à Descartes ! Pourquoi la prospective

Suite à la publication dans Futuribles des bonnes feuilles du livre de Guitta Pessis-Pasternak, Michel Godet dénonce " la contamination de la prospective par la mode ambiante qui consiste à essayer de transposer dans les sciences sociales de la matière et du vivant " et nous reproche de nous être commis avec ce mouvement.
Remarquons que, avant nous, lui-même avait trouvé opportun de procéder à une analyse critique de ce courant de pensée dans son livre L'avenir autrement. S'il a sans doute raison de nous mettre en garde contre les effets de mode et le jargon, soulignons qu'il relève bien du rôle même de la prospective d'intégrer (ou d'explorer l'opportunité d'intégrer) l'apport de toutes les sciences à la compréhension de la dynamique de l'évolution. Qu'il est au demeurant tout à fait essentiel que nous soyons en permanence à l'écoute des progrès scientifiques pour en pouvoir tirer, si l'occasion s'en présente, nécessaire leçon. Qu'au demeurant, la reconnaissance (fut-elle récente) du rôle du hasard, par des scientifiques, jadis si prompts à entretenir l'illusion d'une science sans surprise, ne peut nous laisser indifférents tant en raison des marges de liberté qui nous sont ainsi reconnues qu'en raison du mythe scientifique si largement entretenu au cours de ce siècle.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner