Revue futuribles n° 150

Économie, emploi

L'irrésistible ascension du Pacifique Ouest

Par

La vitalité économique du Pacifique Ouest résulte de l'exceptionnelle capacité d'adaptation de pays qui, selon le Professeur Watanabe, s'entraînent mutuellement dans une spirale ascendante au sein de laquelle les économies les plus avancées drainent dans leur sillon toutes celles de la région.
Tout a commencé avec le Japon et la hausse du yen, qui a été suivie d'une restructuration très rapide de l'économie nippone, celle-ci se traduisant par un " nouveau cycle d'expansion " stimulé par une forte demande intérieure aussi bénéfique au plan national que pour les pays voisins. Ceux-ci (les quatre Dragons en tête) ont en effet fortement accru leurs exportations vers le Japon qui - attiré lui-même par ce marché en expansion - y a considérablement accru ses investissements, entraînant une interpénétration stimulant elle-même les économies de la région.
La dynamique de croissance ainsi crée chez les quatre Dragons (et particulièrement en Corée du Sud et à Taiwan) a été suivie d'une restructuration de leur économie, stimulée à son tour par un essor considérable de la demande intérieure, qui a provoqué une augmentation très forte des importations en provenance des pays en voie de développement du Pacifique Ouest (notamment Malaisie, Indonésie, Philippines), dont l'expansion elle-même a attiré d'importants investissements de la part des quatre Dragons, ceux-ci - à l'instar du Japon - entraînant dans leur élan les pays moins avancés de la région...
Cette heureuse réaction en chaîne, partie du Japon pour s'étendre aux quatre Dragons puis aux pays de l'ASEAN, va-t-elle maintenant s'étendre à la Chine ? En dépit du coup d'arrêt subi par le " Plan de développement économique des régions côtières ", le Professeur Watanabe, confiant dans le cercle vertueux qui entraîne les économies de la région et dans le rôle déterminant de Hongkong, estime que la Chine devrait entrer à son tour dans le jeu. Le développement très important des liens entre les régions côtières chinoises et les quatre dragons (particulièrement la Corée du Sud et Taiwan qui y font d'importants investissements) s'étendra-t-il à la Chine profonde, faisant de celle-ci le dernier bénéficiaire de la réaction en chaîne ?
Séduisante mais discutable, la démonstration du Professeur Watanabe est assortie de deux points de vue particulièrement avisés émanant de l'ambassadeur René Servoise et de Laurent Schwab, spécialiste des PMA d'Asie.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner