Revue futuribles n° 144

Économie, emploi - Entreprises, travail

Capacités de production et temps de travail

Le regain de croissance économique récemment enregistré en France ne risque-t-il pas - en dehors de chocs extérieurs imparables - de se heurter à des facteurs de blocage endogènes ? Telle est en substance la question à laquelle tente de répondre cet article qui fournit une analyse sur longue période des rapports entre les capacités de production, la durée d'utilisation des équipements et la durée du travail.
Les auteurs montrent ici que si la diminution de la durée d'utilisation des équipements a joué un rôle important dans " la crise " qui a suivi le premier choc pétrolier, son allongement depuis 1983 n'a toujours pas permis en 1990 de retrouver le niveau de 1974. En conséquence - et du fait de l'insuffisance de capital productif - de très fortes tensions s'observent actuellement sur les capacités de production, tensions qui pourraient être sensiblement atténuées si la durée d'utilisation des équipements était allongée. Encore faut-il pour y parvenir réaménager en conséquence le temps de travail, une réduction de celui-ci s'accompagnant d'un allongement de celle-là, " se trouvant en quelque sorte préfinancée par l'augmentation d'efficacité du capital ".
Remarquable retournement de perspective (fort judicieusement analysé dès 1986 dans le rapport Taddei), la réduction du temps de travail, longtemps présentée comme une revendication sociale exorbitante, deviendrait aujourd'hui une nécessité économique dont la mise en oeuvre toutefois risque étrangement de se heurter aux inerties sociales !

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner