Actualités prospectives, Revue futuribles n° 141

Actualités prospectives n° 141

Bien des analystes ont, pour expliquer les chutes spectaculaires des indices boursiers survenues en octobre 87 et 89, invoqué les programmes de ventes informatisées. A pourcentage d'information traitée par ordinateur élevé correspond une volatilité des cours élevée disaientils. Mais le Professeur Grossman de l'Université de Pennsylvanie, spécialiste mondialement reconnu des mécanismes des marchés boursiers, a voulu vérifier ces dire et a calculé la corrélation existant entre la proportion d'ordres placés par ordinateur et la volatilité des cotations. Il s'avère que la volatilité n'a pas tendance à augmenter lorsque la part d'achat et de vente placée par ordinateur s'élève (voir graphique ci-dessous).

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner