Revue futuribles n° 1

Entreprises, travail - Territoires, réseaux

Un cas clinique de gigantisme : les hyper-tankers

Par

Big is beautiful : nous vivons dans une société où tout tend à être toujours plus grand. Dans le cas des hyper-tankers, le recours au gigantisme est justifié par de savants calculs prouvant la réductions des coûts unitaires à mesure que la dimension des navires augmente. De tels calculs ne prennent en compte ni les externalités négatives - comme la pollution engendrée par un naufrage toujours possible - ni les coûts indirects induits par l'utilisation de ces hyper-tankers : en effet, ces navires ne peuvent accéder qu'à un nombre limité de ports et n'emprunter que certaines voies maritimes qui, bien souvent, rallongent les trajets.
Enfin, le fait que seuls quelques ports dans le monde soient en mesure d'accueillir les hyper-tankers a des répercussions non négligeables sur l'aménagement des territoires.
Jacques Riboud relativise donc la réduction des coûts engendrée par ces géants et souvent avancée comme argument de poids, et nous invite à la mesure.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner