Prospective de la 5G à horizon 2030 : lancement d’un groupe de travail Cigref / Futuribles

La transformation numérique a entrainé la dématérialisation des informations et des métiers. L’accroissement exponentiel du volume d’information à traiter, la virtualisation du poste de travail, la visioconférence, la messagerie instantanée, l’émergence des IoT, etc., incitent les entreprises et organisations publiques à étudier les besoins en connectivité et à faire évoluer les réseaux pour y répondre. C’est pourquoi l’arrivée de la 5G, la nouvelle génération de téléphonie mobile, est attendue par les grandes entreprises pour ses caractéristiques nouvelles qui bouleversent les usages et les marchés.

Cependant, depuis plusieurs mois, la couverture médiatique de la 5G est dominée par les craintes sécuritaires et géopolitiques, sanitaires et environnementales que cette technologie suscite. Malgré le contexte d’incertitude actuel, les entreprises et les administrations publiques doivent faire des choix stratégiques qui engagent leur avenir. Aussi paraît-il utile de conduire une réflexion prospective qui permette d’éclairer les futurs possibles et d’encadrer les incertitudes pour aider à la prise de décision et à la nécessité plus que jamais renforcée de considérer plusieurs futurs possibles. L’objectif de ce groupe de travail sur la 5G est donc de proposer des grilles de lectures prospectives argumentées sur les évolutions possibles du paysage de la 5G à 10 ans, permettant d’orienter les décisions stratégiques des organisations membres du Cigref et de Futuribles.

Pour y parvenir, la démarche propose de :

  • Définir : qu’est-ce que la 5G ? quels enjeux ? quels acteurs (entreprises, États, citoyens, ONG, etc.) ?
  • Décrypter : quelles évolutions majeures prendre en compte pour appréhender l’avenir de la 5G ? Quelles zones d’incertitudes ? Et quelles hypothèses peut-on faire à l’horizon de 10 ans ?
  • Anticiper : Quelles interactions entre les phénomènes souvent disjoints (technologiques, économiques, politiques, géopolitiques, etc.) ? Au total, quels scénarios possibles pour le développement de la 5G (en Europe) à
    horizon 2030 ?

L’objectif est d’aboutir à la construction de scénarios, utiles pour éclairer les futurs possibles de la 5G en Europe.

Les dates des réunions du groupe de travail vous seront communiquées ultérieurement.

Ce groupe de travail s’adresse aux DSI ainsi qu’à l’ensemble des collaborateurs des entreprises membres des deux associations. Au regard de la situation sanitaire, ces ateliers seront conduits exclusivement à distance. Le nombre de participants est limité à 20 (répartis équitablement entre membres de Futuribles et membres du Cigref) pour des raisons d’organisation des ateliers. Toutefois, tous les membres de Futuribles et du Cigref sont appelés à réagir aux questionnaires, livrables et consultations, qui seront organisés au fur et à mesure des travaux du groupe de travail. Il est important que les participants s’engagent sur les 5 réunions pour le bon déroulement du travail de prospective.

Informations et contacts

Les différentes réunions seront organisées en visioconférence.

Pour recevoir une invitation, merci d’adresser un mail à Marine de Sury, chargée de mission Cigref et à Marie Ségur, chargée d’études Futuribles.