Devenir des migrations et enjeux pour les territoires

Atelier prospectif – mardi 17 avril 2018 de 14h30 à 17h30
Futuribles – 47 rue de Babylone, 75007 Paris

Dans le contexte actuel de taux d’accroissement naturel relativement bas, la dynamique démographique des territoires français est principalement portée par le mouvement migratoire. Celui-ci pourrait connaitre des variations importantes dans les prochaines décennies en raison d’une pression migratoire croissante, et d’une transformation des migrations (évolutions des motifs des migrations et des profils des populations immigrées). Cependant, ces flux migratoires internationaux ne s’exercent pas de façon semblable sur l’ensemble du territoire français :

  • Quels seront les territoires les plus attractifs ? Comment ces flux pourraient-il se répartir sur le territoire ?
  • Quels pourraient-être les différents impacts de ce phénomène selon les territoires ?
  • Quels leviers et politiques publiques pourraient-être mobilisés pour répondre à cet enjeu ?

Pour répondre à ces questions, l’association Futuribles International, avec le soutien de la Caisse des Dépôts, a organisé un atelier prospectif tourné vers l’action le 17 avril 2018.
L’atelier était introduit par Gérard-François Dumont, géographe, économiste et démographe, enseignant à l’Université Paris IV Sorbonne.
Les réflexions se sont appuyées sur le témoignage de deux acteurs de collectivités confrontées à la problématique des migrations internationales :

  •  Yann Dubosc, maire de Bussy-Saint-Georges (Seine et Marne).
  •  Olivier Caremelle, Directeur de Cabinet de Damien Carême, maire de Grande-Synthe (Nord).

 

Documents à télécharger

Informations - contacts

Frédéric Weill