Utopie

Bibliographie

Société, modes de vie

Éloge des mauvaises herbes. Ce que nous devons à la ZAD

Éloge des mauvaises herbes. Ce que nous devons à la ZAD

Le 17 janvier 2018, le gouvernement français annonce qu’il abandonne le projet très contesté d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Le 9 avril, il lance une intervention de destruction et d’évacuation de la ZAD (zone à défendre) qui s’était installée à partir de 2009. Cette intervention est le point de départ de cet ouvrage, qui collecte les points de vue de 15 intellectuels (et d’un habitant de la ZAD) afin de comprendre pourquoi la ZAD constitue plus qu ...

(encore 653 mots)

Futurs d'antan

Économie, emploi - Société, modes de vie

L’utopie marxienne de la société communiste

Qui a écrit que « personne n’est enfermé dans un cercle exclusif d’activités et [que] chacun peut se former dans n’importe quelle branche de son choix » ? « Que c’est la société qui règle la production générale et qui me permet ainsi de faire aujourd’hui telle chose, demain une autre, de chasser le matin, de pêcher l’après-midi, de m’occuper d’élevage le soir et de m’adonner à la critique après le repas » ? Il s’agit ...

(encore 154 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Société, modes de vie

Utopies réelles

Utopies réelles

Les « utopies réelles », qui donnent à l’ouvrage d’Erik Olin Wright son titre, sont des innovations institutionnelles, réellement expérimentées, qui incarnent des alternatives aux organisations sociales dominantes. L’ouvrage propose bien plus qu’un catalogue de ces expériences sociales : il a l’ambition de poser les fondations d’une science sociale émancipatrice, science qui orienterait la réflexion et la pratique pour une sortie du capitalisme. L’analyse de Karl Marx constitue une précédente tentative avec laquelle l’ouvrage dialogue ...

(encore 1118 mots)

Bibliographie

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Trois utopies contemporaines

Trois utopies contemporaines

Francis Wolff est philosophe, professeur émérite au département de philosophie de l’ENS (École normale supérieure). Il propose dans cet ouvrage une analyse critique de ce qu’il identifie comme les trois utopies dominantes des sociétés occidentales : le posthumanisme, l’animalisme et le cosmopolitisme. Ces trois courants ont pour point commun, explique-t-il, de chercher à surmonter le paradoxe des sociétés contemporaines. En effet, d’un côté, les individus ont tiré les leçons de l’Histoire et se montrent plus méfiants ...

(encore 924 mots)

Bibliographie

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

La Société écologique et ses ennemis. Pour une histoire alternative de l’émancipation

La Société écologique et ses ennemis. Pour une histoire alternative de l’émancipation

Le long ouvrage de Serge Audier a pour objectif d’interroger le rapport « complexe et difficile » entretenu par cette « nébuleuse » hétérogène qu’a été la gauche avec les problèmes environnementaux. Si l’actualité de cette problématique laisse espérer une « nouvelle alliance » entre écologie et socialisme, à travers des mouvements comme le coopérativisme, la lutte en faveur des « communs », etc., les contours de celle-ci sont cependant vagues encore. Pour contribuer à ce projet, le livre revient d’abord sur les concepts ...

(encore 661 mots)

Futurs d'antan

Institutions - Société, modes de vie

Bon anniversaire, Thomas More !

Nous avons fêté, en décembre dernier, le cinq-centième anniversaire de la parution de L’Utopie de Thomas More, qui renoua avec un genre littéraire initié par Platon : la description, avec un grand souci du détail, d’une société jugée idéale par son auteur. Nicole Morgan, spécialiste de Thomas More, revient sur cette œuvre devenue un classique et son auteur, grand érudit et homme d’État qui livre ici sa vision de la meilleure forme de gouvernement selon lui et ses ...

(encore 30 mots)

Revue

Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Utop, une utopie en marche dans l’habitat parisien

Comme le soulignait Jean Haëntjens dans son article en ouverture de ce numéro spécial, on assiste, depuis les années 1970, à l’émergence de nouvelles propositions urbaines émanant non pas de théoriciens visionnaires mais, de plus en plus, d’associations, de collectivités, d’entreprises ou de citoyens décidant de prendre l’avenir de leur ville en main. Marthe de La Taille-Rivero présente ici l’une de ces initiatives, celle d’un collectif de citoyens parisiens qui est en train de ...

(encore 81 mots)

Revue

Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Intelligence urbaine ou ville algorithmique ? Quelle place pour de nouvelles utopies ?

Les smart cities ou villes intelligentes suscitent beaucoup d’intérêt depuis quelques années, en particulier dans un contexte de regain d’intérêt pour les villes, échelle d’expérimentation optimale dans l’optique de la transition écologique et de la résilience au changement climatique. S’il n’y a pas de définition unanimement acceptée, les smart cities possèdent néanmoins des caractéristiques largement reconnues, consistant à concilier le développement économique, la réduction de l’empreinte environnementale et l’amélioration de la qualité ...

(encore 100 mots)

Revue

Territoires, réseaux

Renouveau des utopies urbaines

Cette année 2016 marque le 500e anniversaire de la parution du livre de Thomas More Utopia, qui donna naissance au mot « utopie » et renoua avec un genre littéraire initié par Platon : la description, avec un grand souci du détail, d’une société jugée idéale par son auteur. Très prisée, notamment en Europe à partir du XVIIe siècle, cette utopie de More essaima et de nombreux auteurs s’essayèrent à leur tour, dans les siècles suivants, à des propositions utopiques appliquées ...

(encore 241 mots)

Revue

Société, modes de vie - Territoires, réseaux

L’écosystème urbain Darwin. Du hacking territorial à un nouveau modèle de coproduction de la ville ?

Jean-Marc Gancille et Philippe Barre présentent ici l’écosystème urbain qu’ils ont contribué à développer dans la métropole de Bordeaux, sur les friches d’une ancienne caserne militaire laissée à l’abandon. Après un rappel du parcours qui leur a permis d’« occuper le terrain », ils montrent combien leur projet s’inscrit dans une perspective de long terme, alliant commerces de proximité, coworking, culture, loisirs, ferme urbaine et autres expérimentations écologiques, sur fond de culture citoyenne alternative. Il s ...

(encore 76 mots)

Revue

Société, modes de vie - Territoires, réseaux

La ville prototypale. Ou comment les pays du Sud réinventent l’urbanisme

Tandis que se prépare la conférence internationale Habitat III qui se tiendra à Quito en octobre 2016 et qui, après celles de Vancouver en 1976 et Istanbul en 1996, établira la feuille de route des Nations unies pour le développement urbain des 20 prochaines années, un constat s’impose : les solutions pour la ville de demain ne sont plus à rechercher uniquement du côté des pays développés, mais de plus en plus du côté des villes du Sud. Celles-ci — dont ...

(encore 63 mots)

Editorial

Territoires, réseaux

Les utopies urbaines

Le précédent numéro de notre revue était très largement consacré aux relations entre science-fiction et prospective, aux apports de celle-ci à celle-là. Nous avons bien vu alors, notamment au travers de l’article de Gérard Klein [1], que les réflexions sur l’avenir relèvent de genres littéraires différents (utopie, dystopie, uchronie, science-fiction, prospective…) mais qui ne se distinguent pas si aisément… En témoigne le dossier spécial orchestré par Jean Haëntjens sur les utopies urbaines que nous publions dans le présent ...

(encore 805 mots)

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement - Territoires, réseaux

La nature urbaine, une utopie paradoxale

Alors que la problématique du développement durable s’est installée à tous les niveaux institutionnels dans la plupart des pays, la question de la place de la nature dans la ville constitue un élément essentiel pour ceux qui pensent et conçoivent les politiques urbaines. Pour autant, comme le soulignent ici Jean-Pierre Lévy et Isabelle Hajek, l’alliance des deux termes « nature » et « urbaine » peut paraître pour le moins paradoxale et l’est d’ailleurs assez souvent. La nature en ville ...

(encore 109 mots)

Revue

Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Les villes intelligentes, entre utopies et expérimentations

Alors que dans ce dossier consacré aux utopies urbaines, Carlos Moreno nous montre en quoi l’intelligence urbaine constitue un nouveau paradigme pour la pensée utopique, Jean-François Soupizet examine ici en profondeur ce que sont et recouvrent aujourd’hui les villes intelligentes. Après un rappel historique de l’origine de ce concept à la mode, il analyse les multiples enjeux inhérents aux données brassées par les villes et à leur gestion dite « intelligente » : enjeux technologiques, organisationnels, politiques, etc. Il présente ...

(encore 64 mots)

Bibliographie

Recherche, sciences, techniques

Pour une histoire des possibles. Analyses contrefactuelles et futurs non advenus

Pour une histoire des possibles. Analyses contrefactuelles et futurs non advenus

Quel aurait été le nouveau destin de Napoléon « si » celui-ci avait gagné la bataille de Waterloo ? Imaginer un scénario, une « uchronie » ou une Histoire « contrefactuelle », dans lequel l’Histoire aurait pris un autre cours, semble vain puisque la réalité historique est connue. Quentin Deluermoz et Pierre Singaravélou, deux historiens, expriment un autre point de vue en montrant dans leur livre que l’Histoire contrefactuelle peut être utile aux travaux historiques. Leur ouvrage comporte trois parties : une enquête sur les raisonnements ...

(encore 1137 mots)

Note de veille

Recherche, sciences, techniques - Territoires, réseaux

Demain, une ville sous-marine ?

Les gratte-ciel ont incarné la modernité urbaine du XXe siècle, mais l’avenir des villes pourrait basculer vers les grands fonds marins. Telle est la perspective ouverte par le projet Ocean Spiral, un concept de cité sous-marine du futur dévoilé en novembre 2014 par le géant japonais de la construction Shimizu Corporation, et conçu en partenariat avec des experts de l’université de Tokyo et de l’Agence japonaise pour la science et la technologie marine et terrestre (JAMSTEC). Le ...

(encore 966 mots)

Bibliographie

Économie, emploi

Ma France de 2025

Parmi les livres récents qui analysent l’état de la France et scrutent son avenir, celui de François Essig tranche par son parti pris original. À travers l’évocation de 21 événements imaginaires égrenés au long de l’année 2025, ce « journal d’espoir » trace les contours d’une France apaisée qui a dépassé ses blocages et repris la route de la croissance et de l’optimisme. « La campagne présidentielle de 2012 m’avait rendu furieux, écrit-il au début de ...

(encore 738 mots)

Bibliographie

L’Atlas des utopies

Depuis 2007, les rédactions des journaux La Vie et Le Monde réalisent chaque année, en collaboration avec des experts extérieurs, des atlas thématiques sur la géopolitique. Après les religions, les civilisations, les migrations et les mondialisations, la présente édition s’intéresse aux utopies qui, tout au long de l’histoire, ont guidé les sociétés, et pourraient aussi orienter les projets de demain. L’utopie peut concerner tous les domaines et est, de ce fait, difficile à cerner : c’est pourquoi ...

(encore 265 mots)

Futurs d'antan

Société, modes de vie

Le voyage au bout de l’Afrique de Theodor Hertzka

Le XIXe siècle fut riche d’utopies sociales, théorisées (tel le phalanstère de Charles Fourier, par exemple) ou plus romancées (cf. les œuvres de Jules Verne, Edward Bellamy, Étienne Cabet…), parmi lesquelles le « voyage à Terre-Libre », imaginé par Theodor Hertzka dans les années 1890, méritait bien que Futuribles y consacre un bref « futur d’antan ». Bernard Cazes présente ici les grandes lignes de cette utopie libérale située en Afrique, sur les terres du Kenya actuel, et relatée par le journaliste ...

(encore 88 mots)

Bibliographie

Territoires, réseaux

Le Monde en 2112. Utopies pour après-demain

Laviedesidées.fr publie des travaux transdisciplinaires écrits par des auteurs d’horizons et de nationalités diverses. Dans le cadre d’un dossier sur « Le monde en 2112 », des chercheurs ont été invités à décrire la réalité telle qu’ils la voient ou aimeraient la voir dans 100 ans. Dans leur domaine de prédilection, ils se projettent dans l’avenir et décrivent ce que pourrait être le XXIIe siècle.Jean Gadrey, professeur d’économie, oriente sa réflexion sur le plafonnement des ...

(encore 520 mots)