Théorie économique

Bibliographie

Économie, emploi - Société, modes de vie

Capital et idéologie

Capital et idéologie

Sorti en septembre dernier, cet ouvrage a déjà été extrêmement commenté, faisant l’objet d’observations dithyrambiques comme de vives critiques. Ce nouvel essai est le prolongement du précédent, Le Capital au XXIe siècle [1], mais il se veut moins « occidentalo-centré » selon son auteur. Ces cinq dernières années, Thomas Piketty a profité de la promotion du « Capital » et des rencontres faites pour s’ouvrir à d’autres horizons, avec la volonté de mener plus de comparaisons internationales puisque ayant eu ...

(encore 1381 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Société, modes de vie

Civiliser le capitalisme

Civiliser le capitalisme

Le titre de l’ouvrage pourrait faire craindre le pire : l’auteur va-t-il nous servir une énième idéologie, comme celles qui coûtèrent une centaine de millions de morts au XXe siècle, en guerres, famines et génocides ? Ou bien une utopie « décroissantiste » ou techno-rétrograde de plus ? Heureusement non. Du haut de l’Observatoire français des conjonctures économiques, qu’il préside, Xavier Ragot se borne à examiner sagement le monde tel qu’il va et à tirer les enseignements des crises successives ...

(encore 947 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Société, modes de vie

L’Impasse. Étude sur les contradictions fondamentales du capitalisme moderne et les voies pour le dépasser

L’Impasse. Étude sur les contradictions fondamentales du capitalisme moderne et les voies pour le dépasser

L’auteur de ce livre a commencé sa carrière professionnelle comme conseil en développement d’entreprise auprès de maçons, de chocolatiers, d’imprimeurs… Il y a découvert des valeurs essentielles : la simplicité, l’humilité, la transmission de savoir-faire. Son poste d’enseignant en économie associé à l’Université lui a donné ensuite l’occasion d’innombrables échanges enrichissants avec étudiants et collègues. Il a aussi partagé avec enthousiasme l’avènement de la nouvelle économie au tout début des années 2000 ...

(encore 632 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

La Théorie du donut. L’économie de demain en 7 principes

La Théorie du donut. L’économie de demain en 7 principes

Venant d’un mouvement, Oxfam, dont le but affiché est de lutter contre la faim et la pauvreté dans le monde, mais dont quelques-unes des 20 associations membres rêvent aussi de faire table rase du passé pour mettre en place « une autre économie » ou « une autre société », on pouvait s’attendre à une pesante diatribe de 400 pages, bourrée de lieux communs. Or cet ouvrage est pondéré, agréable à lire et bien documenté (pas moins de 15 pages de bibliographie ...

(encore 1142 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Société, modes de vie

Au-delà de la propriété. Pour une économie des communs

Au-delà de la propriété. Pour une économie des communs

Benoît Borrits est cofondateur et animateur de l’association Autogestion, et auteur de plusieurs travaux sur le travail et les coopératives. Dans son dernier ouvrage, Au-delà de la propriété, il propose des pistes d’appropriation citoyenne des outils de production à partir des expériences passées de socialisation et de dynamiques à l’œuvre. Sa proposition vise à dépasser les limites rencontrées historiquement par le mouvement coopératif et la propriété collective pour aller vers les « communs ». Pierre Dardot, philosophe et chercheur ...

(encore 696 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Société, modes de vie

Le Mythe de la « théorie du ruissellement »

Le Mythe de la « théorie du ruissellement »

La théorie du ruissellement est, selon l’auteur du livre, un objet paradoxal dans le champ économique : — Ce n’est pas une théorie, en ce sens qu’elle ne correspond à aucun modèle décrit dans une publication académique ; l’anecdote voudrait même qu’elle ait été définie aux États-Unis en 1932 par un humoriste pour s’en moquer, puisque selon lui, si l’argent ruisselle (trickle down) c’est toujours vers le haut, de la poche des pauvres vers celle ...

(encore 928 mots)

Bibliographie

Économie, emploi

L’Emprise des marchés. Comprendre leur fonctionnement pour pouvoir les changer

L’Emprise des marchés. Comprendre leur fonctionnement pour pouvoir les changer

Michel Callon, du Centre de sociologie de l’innovation, porte depuis longtemps son regard de sociologue des sciences et des techniques sur le domaine économique. Il y a 20 ans, il introduisit la notion de performativité pour désigner la manière dont la théorie économique équipe et façonne une réalité qu’elle prétend observer, notion qui a grandement influencé les recherches. Aujourd’hui, dans L’Emprise des marchés, il synthétise et ordonne 30 ans d’investigations collectives sur les processus marchands ...

(encore 835 mots)

Futurs d'antan

Économie, emploi - Société, modes de vie

L’utopie marxienne de la société communiste

Qui a écrit que « personne n’est enfermé dans un cercle exclusif d’activités et [que] chacun peut se former dans n’importe quelle branche de son choix » ? « Que c’est la société qui règle la production générale et qui me permet ainsi de faire aujourd’hui telle chose, demain une autre, de chasser le matin, de pêcher l’après-midi, de m’occuper d’élevage le soir et de m’adonner à la critique après le repas » ? Il s’agit ...

(encore 154 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Géopolitique

Penser la longue durée. Contribution à une histoire de la mondialisation

Penser la longue durée. Contribution à une histoire de la mondialisation

À propos des ouvrages de François Fourquet, Penser la longue durée (Paris : La Découverte, avril 2018), et Philippe Moreau Defarges, La Tentation du repli (Paris : Odile Jacob, mars 2018) Une même approche géohistorique de la mondialisation, la même conviction qu’il s’agit d’un mouvement inéluctable dicté par la nature humaine, et caractérisé par la « fluidité » du monde et l’intensification incessante des liens entre ses éléments matériels et immatériels, un même fondement théorique selon lequel un leader hégémonique ...

(encore 1221 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Société, modes de vie

Utopies réelles

Utopies réelles

Les « utopies réelles », qui donnent à l’ouvrage d’Erik Olin Wright son titre, sont des innovations institutionnelles, réellement expérimentées, qui incarnent des alternatives aux organisations sociales dominantes. L’ouvrage propose bien plus qu’un catalogue de ces expériences sociales : il a l’ambition de poser les fondations d’une science sociale émancipatrice, science qui orienterait la réflexion et la pratique pour une sortie du capitalisme. L’analyse de Karl Marx constitue une précédente tentative avec laquelle l’ouvrage dialogue ...

(encore 1118 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Géopolitique

La Tentation du repli. Mondialisation, démondialisation (XVe-XXIe siècles)

La Tentation du repli. Mondialisation, démondialisation (XVe-XXIe siècles)

À propos des ouvrages de François Fourquet, Penser la longue durée (Paris : La Découverte, avril 2018), et Philippe Moreau Defarges, La Tentation du repli (Paris : Odile Jacob, mars 2018) Une même approche géohistorique de la mondialisation, la même conviction qu’il s’agit d’un mouvement inéluctable dicté par la nature humaine, et caractérisé par la « fluidité » du monde et l’intensification incessante des liens entre ses éléments matériels et immatériels, un même fondement théorique selon lequel un leader hégémonique ...

(encore 1221 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement

Le Nouveau Capitalisme agricole. De la ferme à la firme

Le Nouveau Capitalisme agricole. De la ferme à la firme

Le secteur agricole français fait la une des journaux. Depuis plus de trois ans, il traverse des turbulences conduisant certains observateurs et autres experts à diagnostiquer une crise structurelle. Déséquilibres de marchés, baisses des prix et des revenus, diminution des effectifs d’agriculteurs, à quoi s’ajoutent les problèmes sanitaires — dont celui de la salmonelle dans la poudre de lait infantile constitue le dernier épisode en date, mettant la firme Lactalis sur le devant de la scène. Comme toutes les ...

(encore 855 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Institutions - Société, modes de vie

La Nouvelle Société de la connaissance. Une vision nouvelle de la croissance, du développement et du progrès social

La Nouvelle Société de la connaissance. Une vision nouvelle de la croissance, du développement et du progrès social

Kenneth Arrow est décédé au début de l’année 2017, laissant derrière lui un héritage théorique transdisciplinaire et fondateur qui est repris par nos auteurs : sciences économiques et politiques, théorie des organisations ou encore recherche opérationnelle. Joseph Stiglitz et Bruce Greenwald reviennent en particulier sur la formidable intuition de son article de 1962 dédié à l’apprentissage par la pratique (learning by doing) [1], qui allait inspirer nombre de travaux théoriques et empiriques relatifs à l’« endogénéisation » de la croissance ...

(encore 1070 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Économie écologique

L’Économie écologique

Face à la crise environnementale qui s’aggrave, il est urgent de changer de système de pensée. Comme le mettait si bien en lumière Gilles Gaston Granger [1] il y a presque 30 ans, le progrès en science économique se manifeste essentiellement sous deux aspects : la prise en considération d’un phénomène social massif et relativement nouveau, et / ou l’application d’une nouvelle méthode de pensée aux phénomènes déjà reconnus et intégrés. Il n’est pas exagéré, de ce ...

(encore 706 mots)

Bibliographie

Économie, emploi

Au-delà du marché. Vers une nouvelle pensée économique

Au-delà du marché. Vers une nouvelle pensée économique

Le public a fait la connaissance de Kaushik Basu en 2012, lorsque celui-ci est devenu économiste en chef de la Banque mondiale, poste qu’il a quitté l’an dernier. La traduction française de Beyond the Invisible Hand [1] permet de prendre la mesure de la pensée de l’économiste indien et d’en apprécier la singularité. Au-delà du marché se propose avant tout de revisiter les interprétations standard de la théorie économique. Il s’agit, comme le dit Kaushik ...

(encore 1166 mots)

Bibliographie

Économie, emploi

Déconstruire les mythes de la croissance

Déconstruire les mythes de la croissance

Déconstruire les mythes de la croissance tente de disséquer les raisons de l’addiction des sociétés modernes à la croissance économique. Le produit intérieur brut (PIB) et sa croissance sont vus comme la boussole de la civilisation technologique, l’indicateur qui guide sa destinée. L’attachement au PIB résulte d’une combinaison de choix philosophiques, de facteurs sociaux et techniques, de contraintes configurationnelles : faire advenir le progrès social, assurer le plein-emploi, résorber la dette publique et asseoir son hégémonie. Michel ...

(encore 556 mots)

Bibliographie

Ressources naturelles, énergie, environnement

La Grande Adaptation. Climat, capitalisme et catastrophe

La Grande Adaptation. Climat, capitalisme et catastrophe

L’ouvrage, dont le titre est un clin d’œil très explicite à La Grande Transformation de Karl Polanyi (1944), aborde la question climatique sous l’angle de l’histoire des idées. L’auteur se place en porte-à-faux de ce qu’il identifie comme deux idées reçues à ce sujet. Selon la première, le thème de l’adaptation n’est devenu dominant qu’à partir du milieu des années 1990, en conséquence de l’échec des politiques de régulation et ...

(encore 1013 mots)

Bibliographie

Économie, emploi

Pour en finir avec l’économie. Décroissance et critique de la valeur

Pour en finir avec l’économie. Décroissance et critique de la valeur

Dialogue entre Serge Latouche et Anselm Jappe, l’ouvrage Pour en finir avec l’économie. Décroissance et critique de la valeur est une confrontation entre un penseur historique de la « décroissance » et un philosophe et théoricien de la « nouvelle critique de la valeur », composée par leurs interventions croisées lors de conférences. Ces deux écoles de pensée proposent un renouvellement radical de l’économie politique, à partir soit des limites écologiques du modèle économique actuel, soit d’une relecture de Karl ...

(encore 687 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

Environnement et développement durable

Fruit des recherches menées depuis 40 ans par Olivier Godard et des enseignements qu’il dispense dans diverses écoles supérieures de grande réputation, ce livre offre une vue d’ensemble de la problématique environnementale contemporaine à partir d’une mise en confrontation de l’économie de l’environnement, de la théorie des systèmes complexes et de la théorie de la justification. L’approche « méta-économique » proposée ici, appliquée aux enjeux environnementaux, considère l’économie (réelle et théorique) comme un système en ...

(encore 339 mots)

Bibliographie

Économie, emploi

La Grande Crise. Comment en sortir autrement

Dans La Grande Crise. Comment en sortir autrement publié début 2015 en France, James K. Galbraith, économiste américain et fils de John K. Galbraith, dresse une analyse de la fin du cycle de croissance économique forte. Rien de temporaire à cet épisode engagé depuis les années 2000, c’est bel et bien la croissance de l’après-guerre qui constitue selon lui un épiphénomène dans une perspective historique. Avec une lecture historique des dynamiques économiques d’après-guerre aux États-Unis, il propose ...

(encore 714 mots)

Bibliographie

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Hooked

L’addiction au service du marketing ? Ce livre présente une démarche permettant d’attirer et de fidéliser le client ou le consommateur. Cette stratégie vise à ce que celui-ci ait un contact fréquent avec le produit ou le service, sur le long terme, en s’appuyant sur la formation d’habitudes qui deviennent inconscientes au fil du temps. Le modèle proposé par Nir Eyal est divisé en quatre étapes : le déclencheur, l’action, la récompense et l’investissement. Ce modèle ...

(encore 769 mots)

Revue

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

Quelle justice climatique ?

Dans la perspective de la prochaine conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP), qui se tiendra à Paris fin 2015, sans doute est-il utile de s’interroger sur les fondements philosophiques qui sous-tendent les discussions relatives aux mécanismes, notamment économiques, susceptibles d’infléchir les comportements des principaux émetteurs de gaz à effet de serre. Tel est en tout cas l’objet de cet article de Frédéric-Paul Piguet portant sur la notion de « justice ...

(encore 214 mots)

Revue

Économie, emploi - Institutions

Institutions et progrès des nations

La question des origines de la richesse des nations taraude nombre d’économistes depuis la première contribution moderne à cette réflexion apportée par Adam Smith en 1776. D’Angus Maddison à Amartya Sen, en passant par Joseph Stiglitz, Jared Diamond ou Tony Atkinson, nombreux sont ceux qui ont tenté d’y apporter des éléments de réponse ou de proposer des arguments susceptibles d’expliquer les inégalités de développement socio-économique entre pays. Dans un ouvrage paru en 2008 (An Introduction to ...

(encore 162 mots)

Revue

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

Croissance verte : des intentions aux actions

Dans le contexte de plus en plus pressant de changement climatique, d’épuisement des ressources énergétiques fossiles et de crise économique durablement installée, un concept fait peu à peu son chemin, celui de la « croissance verte », visant à promouvoir un développement économique respectueux de l’environnement. « Verdir » la croissance économique, c’est développer les éco-activités, investir dans les énergies renouvelables, dans l’amélioration du rendement d’utilisation de l’énergie et des matières, etc. Mais de l’affichage politique de ...

(encore 281 mots)

Revue

Économie, emploi

Penser lentement, penser sûrement ?

Prix Nobel d’économie en 2002, le psychologue Daniel Kahneman a contribué à des avancées notables de la théorie économique par ses travaux sur la « théorie des perspectives », à la base de l’économie comportementale, et plus récemment par ses travaux sur l’économie du bonheur. Dans un ouvrage paru en 2011 aux États-Unis, Thinking, Fast and Slow, il présente, de manière très concrète, l’essentiel de ses analyses et théories. Charles du Granrut a lu cet ouvrage pour Futuribles ...

(encore 186 mots)