Sciences économiques

Bibliographie

Économie, emploi

Le Négationnisme économique. Et comment s’en débarrasser

Le Négationnisme économique. Et comment s’en débarrasser

La thèse centrale de ce livre polémique est simple et y est exprimée avec force : à l’occasion de nombreux débats sur des questions économiques, les argumentations avancées font souvent fi d’une argumentation réellement scientifique et ignorent superbement les travaux validés selon des critères scientifiques usuels dans toutes les sciences (peer review, publication dans des revues à comité de lecture…). Ces argumentations valorisent des analyses non validées par un filtre scientifique effectif, ce qui dénature la qualité des débats ...

(encore 1353 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

Comment les économistes réchauffent la planète

Comment les économistes réchauffent la planète

Comment les économistes réchauffent la planète est publié dans la collection Anthropocène aux éditions du Seuil. Antonin Pottier, chercheur au Cerna (Centre d’économie industrielle à l’École des mines de Paris), y dresse un réquisitoire contre l’économie, ou plutôt ses dévoiements, tout au long de quelque 300 pages. Car dans le contexte schizophrénique actuel, où les objectifs adoptés par la communauté internationale pour limiter le changement climatique se renforcent et où les émissions de gaz à effet de ...

(encore 913 mots)

Bibliographie

Économie, emploi

Économie du bien commun

Économie du bien commun

Économie du bien commun, de Jean Tirole — économiste, président de TSE (Toulouse School of Economics), enseignant au MIT (Massachusetts Institute of Technology), directeur d’études à l’EHESS (École des hautes études en sciences sociales) et auréolé en 2014 du prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel —, est un ouvrage somme de plus de 600 pages. Destiné à un large public et divisé en 17 chapitres, Jean Tirole y aborde autant le quotidien ...

(encore 784 mots)

Revue

Économie, emploi

Penser lentement, penser sûrement ?

Prix Nobel d’économie en 2002, le psychologue Daniel Kahneman a contribué à des avancées notables de la théorie économique par ses travaux sur la « théorie des perspectives », à la base de l’économie comportementale, et plus récemment par ses travaux sur l’économie du bonheur. Dans un ouvrage paru en 2011 aux États-Unis, Thinking, Fast and Slow, il présente, de manière très concrète, l’essentiel de ses analyses et théories. Charles du Granrut a lu cet ouvrage pour Futuribles ...

(encore 186 mots)

Revue

Économie, emploi

La crise : l’erreur des économistes

Non seulement les économistes n’ont pas vu venir la crise, mais ils ont grandement contribué à son déclenchement, affirme ici Christian Stoffaës, qui montre combien le paradigme dominant du « marché financier efficient » a conduit à une spéculation financière extravagante. Accusant ici le contournement des règles financières qui a entraîné l’économie mondiale vers la catastrophe, l’auteur plaide pour un profond renouvellement de la pensée économique, qui se recentrerait sur l’économie réelle, celle de la production.

Bibliographie

Économie, emploi

Kyoto et l’économie de l’effet de serre

Les pays industrialisés ont tardivement pris conscience de l'ampleur du phénomène de changement climatique mais ont réagi avec énergie, en prenant des engagements quantitatifs sur les émissions des gaz à effet de serre à Kyoto dès 1997. Mais, depuis, la nécessité d'une lutte ambitieuse contre le réchauffement de la planète a été contestée. Le gouvernement des États-Unis, comme plusieurs experts qui ont trouvé un fort écho dans les médias, font valoir que les coûts sont immédiats, que les ...

(encore 314 mots)

Futurs d'antan

Économie, emploi

L’économie politique de la gratuité (1957)

Nous reproduisons ici un texte initialement publié par Bertrand de Jouvenel en 1957 et repris dans son livre Arcadie. Essais sur le mieux-vivre, publié en 1968 (Paris : SÉDÉIS, collection Futuribles), qui vient heureusement de faire l'objet d'une réédition (Paris : Gallimard, coll. Tel, 2002). Dans ce texte, publié voici près de 50 ans, l'auteur d'Arcadie, après avoir rappelé les limites de la comptabilité économique, souligne combien celle-ci demeure imparfaite dès lors qu'elle ne prend aucunement en ...

(encore 142 mots)

Revue

Économie, emploi

De la croissance au développement. À la recherche d’indicateurs alternatifs

On se souvient des soixante-huitards proclamant qu'on ne " tombe pas amoureux d'un taux de croissance " et que le produit national brut (PNB) ne saurait être assimilé au bonheur national net... La critique de nos instruments de mesure de la performance des nations, et de ce que certains dénoncèrent comme " l'évangile du progrès " mesuré à l'aune d'indicateurs économiques, était donc lancée. Presque 40 ans plus tard, avons-nous vraiment réussi à nous affranchir de cette manière de ...

(encore 385 mots)

Bibliographie

Économie, emploi

Les Théories du développement économique

Avec pédagogie et esprit de synthèse, l'auteur parvient en une centaine de pages à dresser un panorama complet des différentes théories du développement économique. Cet ouvrage a pour objet d'initier le lecteur à l'économie historique, discipline qui a véritablement pris corps dans la deuxième moitié du XIXe siècle, mais tombée en désuétude dans le cadre des développements économiques suscités par les Trente Glorieuses. La crise de la pensée économique contemporaine et d'autres facteurs, présentés en introduction ...

(encore 185 mots)

Bibliographie

Économie, emploi

Économie de l’environnement

L'environnement a fait une apparition récente dans les études économiques. Certes, il en était question et Marx lui-même se préoccupait des ressources naturelles. Mais l'essentiel de la théorie économique était consacré à l'optimisation des acteurs de production et de vente. Les études menées prenaient la nature comme une donnée, à la limite comme un invariant, qui n'entrait pas en compte dans la comptabilité, ni celle des entreprises, ni celle des nations. Désormais, on prend conscience des ...

(encore 156 mots)

Revue

Économie, emploi

Le cycle Kondratieff : mythe et réalité

Le regain de croissance économique enregistré depuis 1997 en Europe, avec quelques années de retard sur les États-Unis, a donné lieu à des interprétations diverses. Mais, pour beaucoup d'analystes, il préfigure l'entrée dans une nouvelle phase d'expansion, marque le début d'une nouvelle phase ascendante succédant (cycles Kondratiev obligent !) logiquement aux " Trente Piteuses " qui ont suivi la période d'expansion d'après-guerre. Ainsi, à en croire bon nombre d'adeptes zélés des cycles Kondratiev, nos économies seraient ...

(encore 242 mots)

Revue

Économie, emploi - Territoires, réseaux

À quoi bon l’économie ? De l’économie à la politique : l’exemple des transports

L'économie est la seule discipline, du moins des sciences humaines, ayant une vocation à la fois descriptive et normative. Le fait est cependant qu'elle a du mal à s'appuyer sur l'observation empirique, qu'elle a tendance à se replier sur une démarche théorique, que ses recommandations sont rarement robustes et consensuelles, et qu'elles ont finalement peu d'impact sur les décisions. Pour étayer cette critique, les auteurs s'appuient sur un domaine, celui des transports ...

(encore 270 mots)

Forum

Économie, emploi - Institutions

Ecce homo… oeconomicus ou sapiens ? De l’avenir de la science économique

Prenant appui sur un article récent de Richard Thaler sur l'avenir de la science économique, Alain Michel nous livre ici un vibrant plaidoyer contre une " science économique " qui ne s'intéresse qu'à un homo oeconomicus dont le comportement est supposé rationnel, et en faveur d'une " économie politique " qui s'intéresserait à un homo sapiens mû aussi par des émotions, une sensibilité, peut-être une âme. Il montre comment, obsédés par la scientificité de leurs travaux, les économistes en ...

(encore 100 mots)

Bibliographie

Économie, emploi

Le Protectionnisme

Consacrer un ouvrage entier au thème du protectionnisme à l'époque de la mondialisation peut paraître surprenant, mais force est de constater que les échanges internationaux se caractérisent dans la réalité par la persistance de nombreux obstacles. Sous le titre « Le protectionnisme », Bernard Guillochon, spécialiste reconnu d'économie internationale, propose dans la collection « Repères », une synthèse complète des problèmes relatifs à la protection des échanges, en évoquant successivement les formes du protectionnisme, les justifications proposées par les théories traditionnelles et ...

(encore 474 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques

De la démocratie budgétaire en Amérique. L’information économique aux États-Unis : quels enseignements pour la France ?

À la suite de la ridicule affaire de la « cagnotte » budgétaire française de l'an 2000, le Sénat a lancé une mission sur le thème de « la démocratie budgétaire en Amérique » pour procéder à des comparaisons avec le système français. Tout ce qui est américain n'est pas transposable. Mais le rapport du Sénat publié en 2001 insiste tout de même sur la supériorité « démocratique » d'un système fondé sur le pluralisme, l'importance des contre-expertises indépendantes, notamment pour l ...

(encore 778 mots)

Bibliographie

Économie, emploi

Les Vraies Lois de l’économie

Accessible à tous, cet ouvrage reproduit en fait les conférences qui ont été diffusées chaque mois sur France Culture depuis l'automne 2000, conférences dans lesquelles l'auteur cherche à fournir aux personnes intéressées par les problèmes économiques des clefs de compréhension du monde contemporain. Il est vrai que le discours dominant conduit parfois les autorités qui nous gouvernent à prendre des décisions dont le bien-fondé peut nous échapper. La démarche adoptée par l'auteur consiste donc à reprendre dans ...

(encore 504 mots)

Revue

Économie, emploi

Reconstruire l’économie. À propos de l’ouvrage de Pierre Bourdieu, Les structures sociales de l’économie

Pierre Bourdieu, dans son dernier ouvrage, Les Structures sociales de l'économie, fait observer que les modèles des économistes ne représentent pas fidèlement la réalité. Il plaide en conséquence pour reconstruire la discipline en partant d'une réflexion sur les agents et le champ sur lequel ils opèrent. Gérard Dréan, tout en souscrivant à cette analyse, souligne que l'approche proposée, quoique Pierre Bourdieu sans doute le récuse, rejoint directement celle de l'individualisme méthodologique qui est au coeur de ...

(encore 7 mots)

Forum

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques

Nouvelle croissance ou vieilles lunes ?

Voici venue la " nouvelle croissance ", les TIC et la confiance, la conviction très répandue que nous sommes à l'aube d'un nouveau Kondratiev ascendant, promis à une ère nouvelle de prospérité durable. Pourfendeur des idées reçues, Michel Godet nous met en garde. Certes, nous bénéficions aujourd'hui en Europe d'un regain de croissance, de surcroît riche en emplois. Mais ce phénomène, courant aux États-Unis, pas plus ici que là-bas, n'est vraiment lié aux nouvelles technologies de l ...

(encore 108 mots)

Revue

Économie, emploi - Territoires, réseaux

Rationalité économique et bruit des transports

La population est de plus en plus exposée et sensible au bruit résultant des transports qui risque, toutefois, de s'accroître encore, en dépit des normes établies et des progrès accomplis par les constructeurs, en raison de l'accroissement du trafic, routier en particulier. Après avoir établi ce constat préoccupant, les auteurs examinent comment peut être évaluée, en termes monétaires, cette nuisance, et mesurée notre prédisposition à payer pour nous soustraire à cette dégradation de notre environnement sonore. Ils montrent ...

(encore 110 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques

Le Casse du siècle. Faut-il croire en la nouvelle économie ?

De fait, cet ouvrage de vulgarisation, écrit sur un ton « branché » mais s'appuyant sur la culture économique solide de l'auteur, ne vise pas tant à répondre à la question posée (y croire ou pas ?) qu'à dégager les caractéristiques essentielles de ce qu'il est désormais coutume d'appeler la « nouvelle économie » et à essayer de déterminer la pertinence d'une telle appellation plus ou moins contrôlée. Les diverses facettes de la nouvelle phase de croissance forte tirée ...

(encore 261 mots)