Relations internationales

Futurs d'antan

Entreprises, travail - Géopolitique - Société, modes de vie

L’Occident et le monde (1959)

Dans la foulée du numéro spécial de Futuribles " Dialogue ou conflits de civilisations ? " publié en juillet dernier, nous reproduisons ici des extraits du troisième cahier de la revue Prospective, intitulé " Rapports de l'Occident avec le reste du monde ". Les auteurs (Gaston Berger, Jean Darcet et Marcel Demonque) y analysent les difficultés posées par l'aide apportée (voire imposée) par l'Occident aux pays dits " sous-développés " (par exemple par une assistance financière ou technique), et le risque avéré ou inhérent ...

(encore 67 mots)

Revue

Géopolitique - Société, modes de vie

Non au slogan « Islam versus Occident « !

Bruno Étienne l'affirme clairement dans cet article : raisonner en termes de clash des civilisations, en opposant Occident et Islam, résulte d'une erreur d'analyse majeure consistant à ignorer les multiples facteurs autres que religieux qui interviennent dans les relations entre l'Occident et le monde dit " arabo-musulman ". Pour dissiper ce malentendu, l'auteur commence par préciser sa définition des religions. Il rappelle, à cet égard, la concurrence existant entre le champ politique et le champ religieux, y compris ...

(encore 165 mots)

Revue

Géopolitique - Société, modes de vie

L’Occident et le monde arabe : un mur d’incompréhension

Dans le cadre de ce numéro spécial consacré à l'avenir des relations entre civilisations, François Zabbal s'intéresse ici au cas particulier des relations entre l'Occident et le monde arabo-musulman. L'auteur rappelle d'abord la manière dont s'est construit l'anti-occidentalisme dans le monde arabe, du temps de la guerre froide et de l'antagonisme Est / Ouest (tiers-mondisme, etc.) puis dans le contexte spécifique de l'après-11 septembre 2001. Il montre en particulier que les racines ...

(encore 153 mots)

Revue

Géopolitique - Société, modes de vie

Un monde paradoxal

Est-il encore possible de jeter un regard prospectif sur le monde contemporain, ses enjeux, ses défis, ses évolutions potentielles ? Avec la fin de la guerre froide, l'effondrement de l'Union soviétique et les attentats du 11 septembre 2001, ces immenses ruptures que nul n'avait véritablement prévues, la question mérite d'être posée. Frédéric Charillon montre qu'il est non seulement possible mais assurément nécessaire de se donner les moyens d'anticiper l'avenir des relations internationales. Il propose ...

(encore 170 mots)

Revue

Géopolitique - Société, modes de vie

Le XXIe siècle vu d’Afrique

Alioune Sall, directeur de Futurs africains, se penchant sur la question centrale de ce numéro spécial, à savoir l'avenir des relations entre civilisations à l'échelle du globe, nous livre ici un regard centré sur le continent africain, trop souvent oublié dans ce débat. Il rappelle, dans cet article, les grands défis auxquels est confrontée l'Afrique (crise de la modernité, conflits meurtriers, problèmes de gouvernance, etc.) et la part importante de responsabilité des Occidentaux (en particulier les ex-puissances ...

(encore 141 mots)

Forum

Géopolitique - Société, modes de vie

La fracture Orient / Occident

Georges Corm analyse, dans ce forum, ce qu'il appelle " la vision binaire " du monde consistant à opposer Orient et Occident. Il montre en premier lieu que la fin de la guerre froide n'a pas mis un terme définitif à l'antagonisme de blocs que le monde a connu de 1945 à 1990. Coexistent aujourd'hui, selon l'auteur, deux mondes (l'un pro-occidental et proche d'Israël, le monde " euro-atlantique " ; l'autre plutôt proarabe, le monde " méditerranéo-asiatique "), séparés ...

(encore 253 mots)

Revue

Géopolitique - Société, modes de vie

Pour une prospective géopolitique

Cet article milite pour le développement d'une véritable prospective géopolitique tout en soulignant qu'en préalable à celle-ci, nous sommes confrontés au défi de savoir comment nous doter d'une représentation aussi pertinente que possible de la dynamique du monde contemporain, un monde qui, de toute évidence, ne correspond plus à celui d'hier très largement dominé par le jeu des États et marqué par la guerre froide qui opposait frontalement deux blocs obéissant à une logique commune. Avec ...

(encore 220 mots)

Bibliographie

Géopolitique

Rising Star. China’s New Security Diplomacy

Bates Gill est l'un des meilleurs spécialistes des questions internationales liées à l'Asie orientale. Il a notamment codirigé le premier volume du projet China: The Balance Sheet, publié en 2006 (cf. BP n°40, juillet-août 2006). « Étoile montante dans la constellation des grandes puissances, la Chine et sa nouvelle diplomatie de sécurité représentent des opportunités et des défis essentiels pour la communauté internationale, pour la région Asie-Pacifique, et pour les États-Unis ». Tel est le point de départ de ...

(encore 619 mots)

Bibliographie

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Iran : une puissance énergétique (ré) émergente

L'Iran a toujours été un acteur majeur dans l'économie des hydrocarbures. Historiquement, au début du XXe siècle, il est le pays qui, le premier au Moyen-Orient, a connu un développement rapide de sa production pétrolière. Il a perdu cette prééminence avec l'accroissement rapide de la production saoudienne et la chute de sa propre production au lendemain de la révolution islamique ; cette baisse a d'ailleurs été accentuée par le rêve révolutionnaire d'« une économie sans pétrole ». L ...

(encore 273 mots)

Bibliographie

Géopolitique

The New Global Puzzle. What World for the EU in 2025 ?

Ce rapport est le fruit de l'ambitieux travail de l'Institut d'études de sécurité (IES), agence autonome de l'Union européenne chargée d'alimenter l'Europe en réflexions géostratégiques. Le sous-titre un peu étrange est cependant éclairant sur le contenu : « quel monde pour l'Europe en 2025 », et pas l'inverse : ce rapport vise à éclairer le contexte stratégique, l'environnement dans lequel baignera l'Union européenne à l'horizon 2025, pas à s'interroger sur les futurs ...

(encore 578 mots)