Psychologie

Bibliographie

Recherche, sciences, techniques - Santé

Une Brève Histoire du cerveau

Une Brève Histoire du cerveau. De l’âme au neurone

Voilà un livre ambitieux ! Et l’histoire n’est pas si brève : plus de 400 pages. Dans la première moitié, l’auteur fait œuvre d’historien. La démarche est claire : de l’âme au neurone. Comment on est passé des philosophes aux scientifiques. Il rend justice à des chercheurs dont le nom est aujourd’hui ignoré : Nicolas Sténon, Julien Offray de la Mettrie, Alfred Smee, David Ferrier ou Walter Pitts, et bien d’autres que l’on aimerait connaître un ...

(encore 688 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Population - Société, modes de vie

Morts de désespoir

Morts de désespoir. L’avenir du capitalisme

La traduction française du livre d’Anne Case et Angus Deaton, Deaths of Despair and the Future of Capitalism, sorti au printemps 2020 aux États-Unis (Princeton : Princeton University Press, 312 p.), vient de paraître. Nous reprenons ci-après la présentation qui a été faite cet automne de la version anglaise, dans la revue Futuribles, n° 439, novembre-décembre 2020, p. 45-46 (à la fin d’un article de William Frey sur la « Diversification de la population des États-Unis »). --------------------- Dans son article, William ...

(encore 576 mots)

Note de veille

Population - Santé

Covid-19 : la santé mentale des jeunes lourdement affectée

Si la crise Covid-19 a durement touché les plus âgés (78 % des personnes décédées ont plus de 75 ans), le poids de ses retombées psychologiques semble, lui, être largement porté par les plus jeunes. Plusieurs études, en France et à l’étranger, concordent en effet sur ce point : les enfants, les adolescents et les jeunes adultes ont vu leur santé mentale se dégrader dramatiquement depuis la première vague de confinement en mars 2020. Si les Français ne sont pas connus ...

(encore 1041 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Se libérer du consumérisme

Se libérer du consumérisme. Un enjeu majeur pour l’humanité et la Terre

Dans la ligne de l’écopsychologie et de l’écospiritualité, Michel Maxime Egger s’intéresse aux dimensions intérieures, c’est-à-dire aux ressorts psychologiques et existentiels, de la crise écologique en cours et du consumérisme. Les maux de la Terre ne se limitent pas à des dégradations matérielles, mais peuvent être mis en relation avec des déséquilibres intérieurs, pour lesquels l’auteur emploie le terme d’« anthropologie mutilée ». On comprend dès l’introduction que, selon lui, l’être humain est en ...

(encore 1087 mots)

Bibliographie

Recherche, sciences, techniques - Santé

L’Intelligence humaine n’est pas un algorithme

L’Intelligence humaine n’est pas un algorithme

Préfacé par Jean-Pierre Changeux qui alerte d’emblée le lecteur sur l’importance de comprendre ce qui distingue le cerveau humain de « la ferraille » computationnelle, l’essai d’Olivier Houdé est à n’en pas douter un pavé dans la mare : il renvoie à la fois dos à dos celles et ceux qui réduisent le développement de l’intelligence humaine à un processus adaptatif linéaire et / ou incrémental, et celles et ceux qui ne considèrent le cerveau que comme une ...

(encore 978 mots)

Note de veille

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

L’éco-anxiété, moteur d’action pour le climat ?

Lors du forum de Davos, le 25 janvier 2019, l’activiste écologiste Greta Thunberg déclare : « Je ne veux pas de votre espoir. Je veux que vous paniquiez [1]. » Son appel à l’engagement des étudiants pour défendre la planète a conduit à une mobilisation mondiale de jeunes, au nom de la lutte contre le réchauffement climatique. Dans un contexte où s’élèvent de toutes parts les menaces d’effondrement et les survivalistes qui s’y préparent [2], la peur peut-elle ...

(encore 1098 mots)

Bibliographie

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Une autre fin du monde est possible. Vivre l’effondrement (et pas seulement y survivre)

Une autre fin du monde est possible. Vivre l’effondrement (et pas seulement y survivre)

Cet ouvrage se présente comme le deuxième opus du livre à succès Comment tout peut s’effondrer, paru en 2015 sous la plume de Pablo Servigne et Raphaël Stevens [1]. Alors que le premier portait sur la « collapsologie », le deuxième, nous dit-on en introduction, porte sur la « collasposophie ». Il s’agit de deux néologismes créés et popularisés par les auteurs. Le premier désigne l’étude transdisciplinaire, s’appuyant sur des travaux scientifiques, de l’effondrement probable de notre civilisation industrielle ...

(encore 965 mots)

Bibliographie

Société, modes de vie - Territoires, réseaux

How Behavior Spreads : The Science of Complex Contagions

How Behavior Spreads: The Science of Complex Contagions

Dans les années 1970, le sociologue américain Mark Granovetter s’était fait connaître en mettant en évidence « la force des liens faibles ». Il montrait que si les liens forts, familiaux ou amicaux, sont déterminants pour notre équilibre affectif, les liens faibles, avec de simples « connaissances », des amis d’amis par exemple, nous permettent de franchir des distances sociales importantes et sont des accélérateurs de diffusion pour les informations. Ces liens faibles sont par exemple stratégiques pour trouver un emploi. Pourtant ...

(encore 741 mots)

Bibliographie

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

L’Erreur est humaine. Aux frontières de la rationalité

L’Erreur est humaine. Aux frontières de la rationalité

Entre « pari de Pascal » et interprétations à la « mode Trump », Vincent Berthet nous entraîne dans l’univers de l’irrationalité des comportements humains et de ce qui en constitue une des caractéristiques, à savoir ces biais cognitifs dont nous sommes toutes et tous victimes consentantes parce qu’inconscientes. L’auteur s’essaie dans un premier temps — pour mieux la réfuter ensuite — à l’exploration de la théorie du « choix rationnel » en tant que principe unificateur capable de rendre compte du ...

(encore 1186 mots)

Bibliographie

Éducation - Recherche, sciences, techniques

Heureux d’apprendre à l’école. Comment les neurosciences affectives et sociales peuvent changer l’éducation

Heureux d’apprendre à l’école. Comment les neurosciences affectives et sociales peuvent changer l’éducation

Le sous-titre de ce livre de Catherine Gueguen est plus explicite quant au sujet traité : « comment les neurosciences affectives et sociales peuvent changer l’éducation ». En effet, la double expérience de pédiatre et de psychologue de l’auteur lui permet de montrer le lien étroit, pourtant souvent ignoré, entre les aspects émotionnels et affectifs de la vie des enfants et des adolescents, et leurs capacités d’apprentissage. L’ouvrage se situe donc au confluent de deux évolutions, relativement récentes en ...

(encore 352 mots)

Bibliographie

Recherche, sciences, techniques - Santé

La Mécanique des passions. Cerveau, comportement, société

La Mécanique des passions. Cerveau, comportement, société

Après La Fatigue d’être soi et La Société du malaise [1], Alain Ehrenberg nous propose un nouvel essai sur les mystères du cerveau dans ce qu’il détermine à la fois nos comportements individuels mais aussi nos rapports sociaux. Mais à la différence de beaucoup d’autres productions sur ce sujet très en vogue, il nous intéresse ici aux neurosciences dans leur dimension anthropologique et en ce qu’elles permettent d’aborder d’une nouvelle façon, pour s’en ...

(encore 838 mots)

Bibliographie

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Petit Traité de cyberpsychologie

Petit Traité de cyberpsychologie

Les robots se multiplient et tout porte à croire que cette tendance va se poursuivre, bref nous entrons dans l’ère de la robotique quotidienne. Il en résultera de nombreux bouleversements, petits ou grands, qui tiendront à cette cohabitation annoncée avec les machines et aux interactions journalières que nous aurons demain avec les robots, comme aujourd’hui avec nos semblables. Pour penser cette nouvelle ère, il nous faut d’abord lever les ambiguïtés qui nous font prêter facilement aux robots ...

(725 more words)

Bibliographie

Économie, emploi - Société, modes de vie

La Société autophage. Capitalisme, démesure et autodestruction

La Société autophage. Capitalisme, démesure et autodestruction

« Depuis quelque temps, l’impression prédomine que la société capitaliste est entraînée dans une dérive suicidaire que personne ne veut consciemment mais à laquelle tout un chacun contribue (p. 9). » Tel le roi grec Érysichthon, la société contemporaine s’autodévore sans apaiser sa faim inextinguible et la crise que nous connaissons ne peut trouver de solution dans le cadre d’un système dont l’essence est l’accroissement perpétuel. Les concepts de fétichisme et de narcissisme permettent de comprendre la ...

(encore 707 mots)

Note de veille

Institutions - Société, modes de vie

Les nudges au service des pouvoirs publics ?

Selon une récente étude publiée dans la revue Psychological Science, les nudges peuvent se révéler 100 voire 1 000 fois moins coûteux que les autres outils des politiques publiques, pour un résultat équivalent voire supérieur [1]. Cette conclusion s’appuie sur l’analyse de nudges mis en place par des pouvoirs publics du monde entier depuis 15 ans pour inciter les individus à épargner, à réduire leur consommation d’énergie, à se faire vacciner ou à suivre un cursus éducatif ...

(1103 more words)

Note de veille

Société, modes de vie

Vers une nouvelle ère du faire ?

L’ObSoCo (Observatoire société et consommation) vient de publier les résultats de son premier « Observatoire du faire », réalisé avec le soutien de la MAIF, consacré aux pratiques de loisirs actifs comme le jardinage, la cuisine, le bricolage, le sport, la fabrication d’objets… Ce sont ainsi 24 pratiques qui ont été étudiées auprès d’un échantillon de 5 000 personnes de 18 à 70 ans. Philippe Moati, le responsable de l’Observatoire, en analyse les résultats pour Futuribles. Quels sont ...

(encore 838 mots)

Bibliographie

Ressources naturelles, énergie, environnement

Soigner l’esprit, guérir la Terre

Avec cet ouvrage, Michel Maxime Egger offre une très belle entrée en matière dans l’écopsychologie, ce nouveau champ transdisciplinaire qui se développe depuis le début des années 1990. L’écopsychologie, terme né sous la plume de Theodore Roszak, cherche à trouver des réponses à notre crise écologique actuelle en alliant écologie et psychologie. Elle n’est toutefois pas une discipline unique et unifiée. De sources d’inspiration multiples, l’écopsychologie regroupe des approches théoriques et des pratiques variées, et ...

(encore 680 mots)

Revue

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Le singe, le clone et le perroquet

Outre les scientifiques, les philosophes et les sociologues, la question du clonage intéresse au plus haut point les psychanalystes. En effet, l'idée d'une reproduction à l'identique d'un être humain touche aux fondements de la psychanalyse : sexualité, identification, narcissisme... Michel Neyraut, psychiatre et psychanalyste, nous livre ici une réflexion présentant les enjeux, pour cette discipline et, surtout, pour les individus, d'une reproduction de l'homme par clonage. Il évoque ainsi trois aspects différents concernés par la ...

(encore 98 mots)

Bibliographie

Entreprises, travail

Funky Business

Funky Business est certainement le livre le plus original, décapant, agaçant, drôle, que j'ai lu depuis de longs mois. En dépit de son titre insolite, c'est un ouvrage de management écrit dans un style plus proche de la musique pour jeunes que des rapports de conseil d'administration. Il démarre en fanfare : « Karl Marx avait raison ». Il voulait que les travailleurs possèdent les moyens de production ; c'est presque fait : « Dans l'entreprise moderne, l'activité du personnel ...

(encore 930 mots)

Revue

Économie, emploi - Société, modes de vie

Le sujet créateur du futur. De l’insensé au sens ou la naissance du sujet

De nombreux auteurs s'accordent pour reconnaître que notre société se trouve désorientée, "en quête de sens". Pire, nous dit Chantal Lebrun, elle s'enlise dans l'insensé parce que la société de consommation et l'État providence nous ont habitué à vivre dans un état de dépendance passive tel que nous attendons tout de l'extérieur. Nous sommes, en quelque sorte, restés au stade de l'enfance, dans une situation de dépendance vis-à-vis d'un passé dépassé, dominé par ...

(encore 163 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Institutions

L’Émergence de l’humanisme démocratique

Dans cet ouvrage, Charles Durin montre l'interdépendance du psychique et du social comme facteur explicatif de l'évolution des sociétés humaines, interdépendance qui s'exprime par leur relation de réengendrement mutuel constant. Après avoir présenté le cheminement des idées politiques au cours des siècles par une étude des notions clés, l'auteur expose la pensée des économistes « classiques » tels Smith et Ricardo qui mettent en place un libéralisme économique révolutionnaire, avec l'introduction des mathématiques et surtout de la ...

(encore 186 mots)

Bibliographie

Entreprises, travail

La Certitude et l’action. L’intuition est-elle une connaissance transmissible ?

Édité dans le cadre des Entretiens, cet ouvrage réunit les divers échanges qui ont eu lieu à Rômont autour de la question de l'intuition. L'objet en est de déterminer si l'intuition peut avoir un rôle efficace dans l'entreprise (source de créativité, nouveau mode de management) ou si, au contraire, mieux vaut l'exclure et privilégier la rationalité. Ainsi, par un récit de type théâtral, Gabriel Fragnière relate les huit scènes principales de ce débat, où les ...

(encore 157 mots)