Philosophie

Bibliographie

Institutions - Société, modes de vie

L’Imprévu. Que faire lorsqu’on ne sait plus ?

L’Imprévu. Que faire lorsqu’on ne sait plus ?

Dans cet ouvrage, Alexis Lavis défend la thèse selon laquelle il est préférable d’accueillir l’imprévu au lieu de chercher à le maîtriser ou à l’exclure. Après avoir souligné que la prévision est une activité qui dépasse les compétences de l’homme, Alexis Lavis souligne que l’imprévu est inévitable, et qu’il faut s’inspirer de l’approche orientale et adopter une nouvelle posture dans le monde. Selon lui, la prévision est une activité complexe, qui suscite ...

(encore 1377 mots)

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

Imaginaires de la mer : du passé aux futurs

Poursuivant la série consacrée à la mer et aux océans, cette interview de Bernard Kalaora offre au lecteur un texte résolument différent de nos articles habituels, fort d’un regard à la fois philosophique, anthropologique et poétique sur ce que l’espace marin a apporté et peut apporter à nos sociétés profondément terriennes. Au travers de la façon dont ont évolué les perceptions de la mer au fil du temps, tant dans la littérature, la peinture, les représentations scientifiques, etc ...

(encore 128 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Géopolitique - Société, modes de vie

Utopies made in monde

Utopies made in monde. Le sage et l’économiste

Et si le progrès ne rimait pas avec croissance ? Et si nous acceptions que les utopies guident le développement de la planète ? Et si, enfin, la sagesse reprenait sa juste place au sein de la science économique ? Jean-Joseph Boillot, docteur en économie, spécialiste des économies émergentes, mais aussi globe-trotter, s’inspire de ses voyages tant géographiques qu’intellectuels pour réhabiliter l’utopie et y puiser des solutions à la crise de notre civilisation. Parcourant les continents — Chine, Inde, Afrique ou ...

(encore 1004 mots)

Bibliographie

Éducation - Population - Société, modes de vie

Phénoménologie des sexualités

Phénoménologie des sexualités. La modernité et la question du sens

En pleine crise globale, sommes-nous concernés par la Phénoménologie des sexualités et les 700 pages que vient de publier sous ce titre Laurent Bibard, directeur de la chaire Edgar Morin à l’ESSEC ? Le sous-titre d’un travail de deux décennies apporte un début de réponse : « La modernité et la question du sens ». La théorie économique néolibérale veut quantifier le bonheur en ramenant tout à une quête de moyens. Mais que veut-on faire de ces acquis matériels ou financiers, s ...

(encore 907 mots)

Bibliographie

Institutions - Ressources naturelles, énergie, environnement

La Cité écologique

La Cité écologique. Pour un éco-républicanisme

Aux éditions La Découverte, dans La Cité écologique, Serge Audier, philosophe à Sorbonne Université, poursuit son travail de mise en perspective historique entrepris dans La Société écologique et ses ennemis (2017) et L’Âge productiviste (2019).Il explore des courants idéologiques et politiques multiples (libertaires, anarchistes, communistes, socialistes, républicains…) afin d’y puiser des sources d’inspiration pour une cité écologique. Pas une cité locale, plutôt celle d’une interdépendance généralisée, d’action à différentes échelles, du multiple et de ...

(encore 769 mots)

Bibliographie

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Le Monde est flou

Le Monde est flou. L’avenir des intelligences

À celles et ceux pour qui les fictions politico-philosophiques orwelliennes sont une source permanente d’inspiration et une référence sur ce que l’avenir technologique réserve à l’humanité, consommez sans modération ce nouvel ouvrage de Vincent Cespedes, Le Monde est flou. Sa force réside dans ce qu’il se situe à la croisée des chemins entre une approche rétrospective et didactique de la philosophie, comme l’a été en son temps Le Monde de Sophie de Jostein Gaarder [1 ...

(encore 516 mots)

Tribune

Éducation - Institutions - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Piero Dominici : repenser l’École pour comprendre la complexité

Pour comprendre l’actualité et explorer des voies d’avenirs positifs, n’oublions pas le passé. L’Histoire ne se répète pas, mais les mêmes illusions, les mêmes erreurs sont toujours induites par les mêmes comportements humains. Aussi, affirme le sociologue italien Fabio D’Andrea [1], notre nouveau monde actuel ressemble-t-il à l’ancien bien plus qu’on ne le pense. Reportons-nous 2 500 ans en arrière, recommande-t-il, dialoguant avec Piero Dominici [2]. Fabio D’Andrea relie les visions, les ...

(encore 1256 mots)

Bibliographie

Santé - Société, modes de vie

La Catastrophe ou la vie

La Catastrophe ou la vie. Pensées par temps de pandémie

Le philosophe Jean-Pierre Dupuy, qui est l’auteur d’un ouvrage bien connu, Pour un catastrophisme éclairé [1], nous livre ici, sous forme d’un journal en 13 chapitres, les réflexions que lui ont inspiré, en 2020, les commentaires d’un certain nombre d’intellectuels, en particulier des collègues philosophes, à propos de la pandémie de Covid-19. Celle-ci, souligne l’auteur dans son premier chapitre, nous a confrontés à la mort, et face à ce « trou noir », nous avons été ...

(encore 1137 mots)

Revue

Institutions - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

L’effondrement, tourbillons et perte de repères

Lorsque nous avons publié l’article de Gabriel Salerno, fin 2018, qui présentait les diverses interprétations de l’effondrement identifiables dans la littérature sur le sujet, nous étions loin d’imaginer qu’un an plus tard, une rupture majeure — la Covid-19 — allait bouleverser les sociétés à l’échelle planétaire. Bien entendu, la crise sanitaire n’a pas « effondré » le monde dans lequel nous vivons, mais elle a montré la grande vulnérabilité des sociétés et signifié à l’homme qu’il ...

(encore 242 mots)

Bibliographie

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Manières d’être vivant

Manières d’être vivant. Enquêtes sur la vie à travers nous

Dans Manières d’être vivant, Baptiste Morizot, philosophe (de terrain et) à l’université d’Aix-Marseille, esquisse une place pour l’humanité à l’aune des enjeux écologiques du XXIe siècle. Paru début 2020, donc avant la pandémie de Covid-19, cet ouvrage est le recueil de six textes, pour certains parus en partie dans différentes revues ou communications, ainsi que d’une postface d’Alain Damasio, auteur reconnu de science-fiction. L’agencement de ces textes permet d’approfondir la proposition ...

(encore 856 mots)

Bibliographie

Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Le Pire n’est pas certain

Le Pire n’est pas certain. Essai sur l’aveuglement catastrophiste

Dans Le Pire n’est pas certain, la philosophe Catherine Larrère et l’ingénieur agronome Raphaël Larrère proposent une réponse argumentée au discours ambiant et désormais structurant de l’effondrement. Il ne s’agit pas pour les auteurs de nier le constat et le moment inquiétant dans lequel nous sommes en 2020, si l’on considère les questions écologiques (climat et biodiversité au premier rang) ; il ne s’agit pas non plus, à proprement parler, d’une vision alternative, d ...

(encore 877 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Ivan Illich. L’homme qui a libéré l’avenir

Ivan Illich. L’homme qui a libéré l’avenir

À l’heure où la question écologique tend à prendre une part croissante dans le débat public, les regards se tournent à nouveau vers Ivan Illich, l’un des fondateurs les plus emblématiques de la pensée écologique. La biographie qui vient d’être publiée par Jean-Michel Djian tombe donc à point nommé. En mettant en scène un personnage formidablement complexe et attachant, elle éclaire aussi, par reflet, quelques-unes des faiblesses congénitales de l’écologie politique. Si les idées naissent toujours ...

(encore 1380 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Société, modes de vie

Obsolescences

Obsolescences. Philosophie des techniques et histoire économique à l’épreuve de la réduction de la durée de vie des objets

Dans cette thèse, Jeanne Guien retrace la généalogie, et même la préhistoire, de l’idée d’obsolescence programmée qui voudrait que certains objets soient « programmés » pour avoir des durées de vie courtes. Pour autant, ce travail historiographique ne fait pas l’économie d’une réflexion conceptuelle et philosophique très contemporaine qui permettra au lecteur de se saisir des enjeux juridiques, médiatiques et législatifs, qui entourent la question. À la lecture de cette thèse dense, on comprend vite qu’il s ...

(encore 808 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Institutions - Société, modes de vie

Un Festival d’incertitudes

Un Festival d’incertitudes

Depuis un demi-siècle, Edgar Morin nous alerte, jusqu’à lasser les sourds, contre la progression « des forces d’autodestruction à la fois dans des personnes et des groupes inconscients d’être suicidaires ». Il vient de répertorier les causes de la crise actuelle dans une série d’articles [1] et ce livret : — un mode de pensée empêchant de voir la réalité complexe, de comprendre l’incertitude dans laquelle nous sommes contraints de vivre ; pensée qui mène les spécialistes à s’isoler ...

(encore 673 mots)

Tribune

Économie, emploi - Institutions - Société, modes de vie

De David à Covid : la puissance frappée à mort

Afin d’aider ses membres et ses lecteurs à s’orienter, l’association Futuribles International a engagé une réflexion prospective sur le Covid-19 et ouvert un espace hébergeant ses propres travaux, mais permettant aussi de relayer les contributions d’experts et collaborateurs sur le sujet. C’est le cas de ce texte, rédigé par François Bordier, ancien sous-directeur prospective du Centre interarmées de concepts, de doctrines et d’expérimentations, et membre de notre association, montrant combien le Covid-19 a ébranlé ...

(encore 2416 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Institutions - Société, modes de vie

Qu’y a-t-il de si nouveau dans la crise actuelle du Covid-19 ?

Qu’y a-t-il de si nouveau dans la crise actuelle du Covid-19 ?

« Puisque l’homme est vecteur du coronavirus, nous portons en nous la crise, et, également, la possibilité de l’aggraver ou de trouver des réponses pertinentes. » C’est ainsi que le philosophe Laurent Bibard vient de résumer la situation présente lors d’une téléconférence de la chaire Edgar Morin de la complexité qu’il dirige à l’ESSEC. Selon lui, cette crise radicale, faisant se confronter le plus petit, le virus, au très grand, le monde entier, met à mal ...

(encore 698 mots)

Bibliographie

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

La Fin de l’individu. Voyage d’un philosophe au pays de l’intelligence artificielle

La Fin de l’individu. Voyage d’un philosophe au pays de l’intelligence artificielle

Bien qu’elle n’en soit qu’aux premiers stades de l’apprentissage automatique, l’intelligence artificielle (IA) s’impose déjà dans un nombre croissant de métiers, faisant craindre un massacre prochain de l’emploi dans les classes moyennes, de la même façon que les ouvriers agricoles et les cols bleus ont été décimés par la mécanisation et l’automatisation. Toute la question est de savoir si le bon vieux mécanisme de déversement, marqueur de la civilisation industrielle, parviendra à ...

(encore 1255 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Société, modes de vie

« Il faut s’adapter ». Sur un nouvel impératif politique

« Il faut s’adapter ». Sur un nouvel impératif politique

« Il faut s’adapter » est le grand impératif du monde économique, politique et social, face aux défis de compétition, de concurrence et de transformation de notre environnement. Mais s’adapter à quoi et sous quelles modalités d’organisation sociopolitique ? Voilà en substance la controverse que pose ici Barbara Stiegler, professeur de philosophie politique à l’université de Bordeaux. Grâce à une vaste fresque historique, elle retrace la chronologie d’un débat méconnu, celui qui opposa deux penseurs du néolibéralisme, Walter ...

(encore 1129 mots)

Bibliographie

Géopolitique - Société, modes de vie

La Guerre qui ne peut pas avoir lieu. Essai de métaphysique nucléaire

La Guerre qui ne peut pas avoir lieu. Essai de métaphysique nucléaire

Le risque du déclenchement d’une guerre nucléaire a été envisagé pendant la guerre froide et, plus récemment, à l’occasion des joutes verbales entre Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un. Si, depuis août 1945, aucune arme atomique n’a été utilisée dans un conflit alors que plusieurs puissances ont construit un système complexe de dissuasion nucléaire, il est légitime de s’interroger sur les risques que celle-ci fait courir à la planète et c’est l’objectif ...

(encore 1107 mots)

Futurs d'antan

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Lewis Mumford, un auteur majeur pour penser le XXIe siècle

Même si nous ne sommes jamais à l’abri de ruptures imprévisibles, les tendances à l’œuvre aujourd’hui et depuis plusieurs décennies laissent entrevoir un monde durablement marqué par les évolutions technologiques en cours (poursuite de l’essor des technologies de l’information, intelligence artificielle…) et dont la population sera de plus en plus urbaine. Dans ce contexte, sans préjuger de l’emprise réelle qu’aura le progrès technologique sur l’homme (augmenté ?) ni de la façon dont s ...

(encore 99 mots)

Revue

Géopolitique - Population

La philosophie prospective en Afrique

Ce numéro de Futuribles marque le lancement d’une nouvelle série, dans la foulée de celles déjà en cours (sur les visions politiques, le cerveau, la contribution des entreprises à la fabrique du bien commun…). Cette fois, la focale n’est pas thématique mais régionale : elle porte sur l’Afrique. Le premier volet de cette série s’intéresse à la prospective telle qu’elle se pratique en Afrique ; et pour planter le décor, Souleymane Bachir Diagne présente, dans cet article ...

(encore 159 mots)

Bibliographie

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Une autre fin du monde est possible. Vivre l’effondrement (et pas seulement y survivre)

Une autre fin du monde est possible. Vivre l’effondrement (et pas seulement y survivre)

Cet ouvrage se présente comme le deuxième opus du livre à succès Comment tout peut s’effondrer, paru en 2015 sous la plume de Pablo Servigne et Raphaël Stevens [1]. Alors que le premier portait sur la « collapsologie », le deuxième, nous dit-on en introduction, porte sur la « collasposophie ». Il s’agit de deux néologismes créés et popularisés par les auteurs. Le premier désigne l’étude transdisciplinaire, s’appuyant sur des travaux scientifiques, de l’effondrement probable de notre civilisation industrielle ...

(encore 965 mots)

Futurs d'antan

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Jacques Ellul, penseur du système technicien

Alors que le progrès technique a connu, au cours des dernières décennies, une accélération incroyable, en particulier dans le domaine de l’information, avec des conséquences déterminantes pour les sociétés contemporaines, beaucoup d’observateurs s’interrogent régulièrement sur les risques et avantages inhérents à ces avancées techniques. Et bien évidemment, rien n’est définitivement blanc ou noir dans le progrès technique ; mais si l’on souhaite regarder les choses d’un peu plus haut, relire les analyses du penseur français ...

(encore 142 mots)

Bibliographie

Institutions - Ressources naturelles, énergie, environnement

Survivre à l’anthropocène

Survivre à l’anthropocène

Enzo Lesourt est docteur en philosophie politique, diplômé de Sciences Po, et conseiller spécial d’Éric Piolle, maire de Grenoble. Avec son ouvrage Survivre à l’anthropocène, paru en mars 2018,il s’inscrit dans la lignée de philosophes pragmatiques, décidés à répondre à l’urgence de la transition écologique. En effet, l’auteur y retrace la genèse du système capitaliste contemporain afin de théoriser les moyens de contrer ce qu’il nomme « les périls de l’anthropocène ». L’anthropocène ...

(encore 974 mots)

Bibliographie

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Promesses et mirages de la civilisation numérique

Promesses et mirages de la civilisation numérique

Dans cet ouvrage, Jean-Paul Lafrance questionne le bilan de la révolution numérique aujourd’hui pour l’homme et la société. Il rappelle qu’à la naissance de celle-ci, il y a quelques dizaines d’années, le numérique était paré de toutes les vertus : nouvel espace de liberté pour les citoyens, nouveaux modes de financement pour les entreprises, progrès des sciences, développement d’une économie des services, etc. Et il relève que le numérique fournit des outils intellectuels qui incarnent une ...

(encore 1242 mots)