Pétrole

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

La fin du pétrole bon marché

Le pétrole est indispensable au fonctionnement de l'économie mondiale, notamment du fait de la dépendance quasi totale du secteur des transports. Pourtant, les prévisions d'offre et de demande d'hydrocarbures sont très différentes selon la source d'expertise considérée. Ainsi, bien qu'elles soient peu débattues dans les publications institutionnelles, des controverses majeures pèsent sur l'estimation des réserves ultimes de pétrole. Les plus optimistes, arguant du fait que le montant des réserves prouvées n'a cessé de ...

(encore 224 mots)

CR table ronde

Ressources naturelles, énergie, environnement

La vie après le pétrole

Tous nos modèles de développement reposent sur une exploitation intensive de ressources fossiles, le pétrole en particulier mais aussi le gaz naturel, le charbon et l’uranium. Or, les réserves sont limitées tandis que la consommation ne cesse d’augmenter. L’on a beau ricaner sur le rapport du Club de Rome de 1972 (dont le titre, en français, Halte à la croissance, était trompeur), le fait est là. Et l’envolée actuelle du prix du pétrole ne fait sans ...

(encore 101 mots)

Chapitre de rapport annuel vigie

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Chapitre 3 du rapport Vigie 2004 : Vers de futurs chocs énergétiques ? Combustibles fossiles et matières premières minérales et minières

Ni le XIXe ni le XXe siècle, caractérisés par l’expansion de l’industrialisation n’ont vu l’épuisement des ressources naturelles nécessaires à la production. Dans les pays développés, le passage à une économie de services semble éloi¬gner plus que jamais les risques de pénurie. Faut-il pour autant faire fi des bases matérielles, des ressources phy¬siques au fondement du système productif ? Les chocs pétroliers de 1973 et 1979 ont révélé la vulnérabilité d’une économie dépendante d ...

(encore 73 mots)

Bibliographie

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

« Les nouveaux enjeux pétroliers en Afrique »

Si le pétrole sur le continent africain ne représente qu'un peu plus de 3 % des réserves mondiales prouvées et 5 % de la production mondiale, l'Afrique est néanmoins considérée par les États-Unis et l'Europe comme une source d'approvisionnement privilégiée. L'exploitation pétrolière de ce continent, par rapport aux autres grandes zones, est récente, mais il dispose de nombreux atouts qui devraient favoriser son développement. En outre, l'importance toute relative de l'Afrique subsaharienne, n'empêche pas ...

(encore 3 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

« Le rebond de l’économie russe »

La transition de l'économie russe vers une économie de marché est maintenant irréversible. La croissance a été soutenue depuis 1999 par la bonne tenue des prix du pétrole et par un phénomène de rattrapage. Par ailleurs, un environnement fiscal et juridique plus libéral se met progressivement en place. Un des éléments marquants de ce renouveau a été le retour en force de l'industrie pétrolière russe sur la scène mondiale. La Russie est devenue, avec l'OPEP (Organisation des ...

(encore 86 mots)

Bibliographie

Ressources naturelles, énergie, environnement

Les États-Unis face à leur dépendance pétrolière

Après une décennie de grande discrétion, les questions énergétiques sont remontées sur le haut de l'agenda politique américain à l'occasion de la « crise » de 2000-2001. Le rapport Cheney (mai 2001) manifeste ce retour des préoccupations liées à l'énergie. La réduction de la « dépendance » énergétique des États-Unis y est affirmée comme un objectif prioritaire. Les événements du 11 septembre 2001 n'ont fait que renforcer la légitimité de l'appel à réduire la dépendance pétrolière du pays. L ...

(encore 168 mots)

Bibliographie

Ressources naturelles, énergie, environnement

Prix du pétrole

La volatilité des prix du pétrole en général et les hausses récentes des cours du brut relancent les interrogations sur le fonctionnement du marché pétrolier, sur l'épuisement annoncé des réserves d'or noir et sur les solutions de rechange. Un pétrole à 35 $/b inquiète alors que la locomotive économique américaine donne des signes de ralentissement, que la Californie - pays emblématique de la high tech - connaît pour la première fois une pénurie de carburants et d'électricité et que ...

(encore 540 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

Anticipations et ressources finies. Le marché pétrolier américain dans l’entre-deux-guerres

Du sous-titre de l'ouvrage - le marché pétrolier américain dans l'entre-deux-guerres - on ne doit pas en déduire que l'auteur esquisse ici une étude historique. Le propos est bien plus large : c’est la question de la raréfaction des ressources pétrolières qui est examinée sous l'angle de la théorie économique. Après avoir atteint son paroxysme au cours des chocs pétroliers, la crainte que ne s'épuisent les ressources pétrolières s'est en effet estompée ; pourtant, les forces innombrables ...

(encore 127 mots)

Bibliographie

Économie, emploi - Géopolitique

Maghreb, Moyen-Orient, mutations

Jean-François Troin, professeur à l'université de Tours, a réuni dans cet ouvrage les textes d'une demi-douzaine d'universitaires spécialistes du Maghreb et du Moyen-Orient. Du Maroc à l'Irak, cet ensemble pèse très lourd dans les relations internationales pour de nombreuses raisons économiques, géopolitiques ou culturelles. C'est un ensemble a priori composite qui a pourtant de multiples points communs dont l'interaction est complexe et problématique, que rappelle chaque jour notre actualité : pétrole, eau, notion de « Monde ...

(encore 137 mots)

Revue

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

Prix du pétrole. Après les chocs, le retour à la norme ?

On sait combien les experts se sont trompés dans leurs prévisions concernant l'évolution du prix du pétrole, un consensus se dégageant cependant parmi eux pour estimer que, les réserves étant limitées, le prix en dollars US constants devrait, sur le long terme, croître au rythme de 3 % par an. Les auteurs ici défendent une thèse opposée en arguant du fait que l'on a toujours sous-estimé l'impact du progrès technique qui a permis - et permettra encore - d'accroître ...

(encore 55 mots)

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

Le prix du pétrole : passé, présent et futur

Début 1994, le prix du pétrole était redescendu, en valeur réelle, au même niveau qu'avant les chocs pétroliers. Faut-il s'en réjouir ou s'en inquiéter et en déduire qu'un nouveau choc est inéluctable ? Patrick Criqui, après avoir rappelé le rôle clé du pétrole dans l'offre d'énergie (et celui de son prix vis-à-vis du prix des autres sources d'énergie et des grands équilibres économiques), explique que le prix du pétrole dépend essentiellement de trois facteurs ...

(encore 145 mots)

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

La Norvège à l’horizon 2000

Contrairement à la plupart des pays européens, la Norvège a bénéficié, au moins jusqu'en 1985, d'une extraordinaire prospérité, due pour une large part à ses revenus pétroliers.

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

L’avenir du marché pétrolier. Sous l’abondance pétrolière retrouvée, le changement caché des structures et des technologies

Nombreux sont les auteurs qui, observant que le prix réel du pétrole est tombé en 1988 en-dessous de celui de janvier 1974 (après le premier choc pétrolier), anticipent son renchérissement au début des années 90.

Forum

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

Conséquences de la baisse du dollar et du pétrole. Une table ronde Futuribles International

La baisse des prix du pétrole et du dollar a profondément modifié notre environnement international et a suscité en France de grands espoirs. Quel peut être en réalité l'effet de ce retournement de tendance sur l'économie française? Pour répondre à cette question, Futuribles International avait invité, le 29 avril 1986, Monsieur Michel Develle, Directeur des Études Économiques à la Banque Paribas. L'exposé de M. Develle, qui a été suivi d'une discussion, était composé de trois parties ...

(encore 29 mots)

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

À chaque âge de l’humanité, ses énergies

En dépit d'erreurs fréquentes, la prévision demeure un exercice indispensable. Encore convient-il de se méfier des tendances que l'on croit pouvoir dégager d'une analyse par trop sommaire des évolutions récentes. Les pièges qu'elle comporte sont illustrés ici par quelques réflexions sur l'évolution des prix du pétrole au cours des deux dernières décennies. Une prospective à très long terme - comme celle que propose A. Méallier - doit prendre en compte les transformations structurelles intervenant au niveau des ...

(encore 32 mots)

Revue

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

Menaces sur l’économie du monde libre

En ordre de grandeur, le prix du pétrole avait été multiplié par quatre à la fin de 1973, il sera finalement multiplié par deux en 1979, (un, puis quatre, puis huit). Et la hausse n'est pas finie. La difficulté de base apparaît beaucoup plus nettement qu'il y cinq ans. Les producteurs, du moins une partie d'entre eux, ne peuvent rien obtenir qui soit désirable pour eux en échange de leur brut. Et les consommateurs solidaires, en fait ...

(encore 115 mots)

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

Cinq scénarios pour 1985-1990

"Premières explorations macro-économiques pour la France à l'horizon 1985 " tel est le titre d'un document publié par l'INSEE en octobre dernier. Il s'agit de projections réalisées à la demande du Commissariat au Plan sur des hypothèses fournies par celui-ci. Aux quatre scénarios initiaux un cinquième a été ajouté : celui d'un dérapage sérieux de l'économie française, en 1981-1983, entraînant notamment, sous l'effet du " choc " pétrolier de 1979, un déséquilibre du commerce extérieur

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

Prospective pétrolière mondiale

Les réserves mondiales de pétrole - environ 90 milliards de tonnes - devraient durer une trentaine d'années, au rythme actuel de consommation de l'ordre de 3 milliards de tonnes par an. Si la consommation continuait à croître, au rythme d'avant la crise ou au rythme assagi d'aujourd'hui, les réserves pourraient durer vingt ans, vingt-cinq ans peut-être, c'est-à-dire nous mener à peu près jusqu'à la fin du siècle. Et après ? Eh bien, après, on n'en ...

(encore 136 mots)